Sélectionné pour vous :  Promulgation de la loi portant statut particulier de l'enseignement supérieur: la grande satisfaction du SG du SNAESURS

La CPI dépêche une mission à Conakry : est-ce en lien avec la question de requalification des faits du massacre du 28 septembre ?

Alors que le procès du massacre du 28 septembre est encore à l’arrêt suite à un désaccord sur la question de la requalification des faits, la Cour Pénale Internationale (CPI) vient de débarquer à Conakry pour, dit-on, « une visite de routine » dans le cadre du suivi dudit procès.

Selon la cellule de communication du ministère de la justice, cette visite pilotée par 𝗠𝗮𝗺𝗲 𝗠𝗮𝗻𝗱𝗶𝗮𝘆𝗲 𝗡𝗜𝗔𝗡𝗚, procureur adjoint de la CPI « vise à se tenir au courant de l’avancement du procès, mais aussi à discuter avec les autorités judiciaires sur la manière de concrétiser la coopération établie entre la Guinée et la CPI dans un mémorandum signé il y a plus d’un an, notamment en ce qui concerne la formation des magistrats et le soutien aux victimes ».

Pendant ce temps, le parquet du Tribunal criminel de Dixinn et la partie civile tiennent coûte que coûte à la requalification des faits poursuivis en crimes contre l’humanité. Ce qui donnera de facto la latitude à la CPI de retirer l’affaire à la Guinée.

A suivre !

 

Abdourahmane Pilimini Diallo pour siaminfos.com

Sélectionné pour vous :  Promulgation de la loi portant statut particulier de l'enseignement supérieur: la grande satisfaction du SG du SNAESURS
Laisser une réponse
Share to...