Sélectionné pour vous :  Respect des droits des citoyens : Abdoul Sacko interpelle le ministre de la justice Alphonse Charles Wright (Tribune)

L’AGN classé parmi les partis politiques sans adresse ? « c’était une erreur, ils ont présenté des excuses » (Mory Kaba)

Le ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation a présenté mercredi dernier, son rapport partiel de sa mission de contrôle dans les différents partis politiques. Dans ce rapport, le parti Avenir d’une Guinée Nouvelle (AGN) a été classé dans la catégorie des partis politiques sans adresse.

Cette classification a créé une énorme indignation au sein de ce jeune parti qui était allé jusqu’à demander des explications au département dirigé par le ministre Mory Condé. A la suite de ces interpellations, le problème qui serait une erreur est désormais réglé par les équipes du MATD. C’est en tout cas ce qui ressort d’un entretien téléphonique qu’un reporter de siaminfos.com a eu ce vendredi, 07 juillet 2023 avec le président du parti.

« Hier quand nous l’avions appris, nous étions étonnés, il y avait beaucoup de personnes qui nous appelaient par-ci et par-là. Moi-même j’ai pris la peine de faire une publication et je crois que finalement ça a attiré l’attention des autorités en charge qui nous ont tout de suite appelés et présenté des excuses. Ils ont précisé que c’est une œuvre humaine, que c’est une erreur qui peut advenir à tout moment. Donc finalement, je crois qu’on s’est compris et la chose est réglée. Ils ont présenté des excuses, parce que celui qui est venu à notre siège, je crois que lui il a transmis le dossier à qui de droit. Par maladresse, la personne qui faisait la saisie a dû faire des erreurs. Même ce matin, ils ont présenté des excuses. Je crois que c’est une erreur humaine », a dit Mory Kaba.

Lors de la mission du MATD au siège du parti, Mory Kaba a laissé entendre qu’ils avaient présenté et transmis tous les documents qui leur étaient demandés par les missionnaires.

Sélectionné pour vous :  Mémo de Kouyaté, Bah Oury, Faya et cie sur la conduite "solitaire" de la transition : ce qu'en dit le porte-parole du gouvernement 

« Je crois que nous avions tout présenté. D’abord, la première des choses, c’était le siège. Et qui connait le parti Avenir d’une Guinée Nouvelle (AGN), c’est un des partis en Guinée qui fait plus d’activités aujourd’hui. Ça, c’est d’abord avant l’avènement du CNRD au pouvoir et ça continue avec la même chose pendant le CNRD. Nous avions présenté le siège et c’est là-bas que la rencontre s’est passée avec les envoyés du ministère de l’administration du territoire, mais aussi je crois que ce n’est pas leur première fois de passer. Le premier ministre y était passé avec sa délégation, les facilitatrices sont passées, donc je crois que ça ne doit même pas faire l’objet d’un débat. Nous avons fourni également les statuts et les règlements intérieurs, nous avons fourni nos comptes bancaires, nous avons fourni la liste des membres du Bureau politique, nous avons fourni la liste de nos représentants dans l’ensemble du territoire national, nous avions donné tout ce qu’il fallait », a indiqué le président du parti.

Avec ces documents, Mory Kaba affirme que son parti est totalement en règle auprès du ministère de l’administration du territoire et de la décentralisation. « Nous sommes totalement en règle, aucun dossier ne manque », a-t-il déclaré dans cet entretien.

Au vu de cette situation, il est alors important de se questionner sur le sérieux qui a caractérisé ce travail de contrôle réalisé par le département de Mory Condé. Cette opération était pourtant perçue par de nombreux observateurs comme le début de la rupture du désordre qui gangrène le paysage politique guinéen.

 

Abdourahmane Pilimini Diallo pour siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...