Sélectionné pour vous :  Évasion de Dadis et cie à la Maison centrale : Comment Tiégboro a été repris ? Les confidences de son avocat

Guinée forestière : Quand la culture traditionnelle continue de résister au temps

En Guinée, nombreuses sont ces communautés qui restent accrochées aux coutumes et traditions ancestrales. Ces pratiques sont généralement mises en exergue pendant les moments solennels dans les différentes localités. Cela peut être l’accueil d’un étranger particulier , d’une autorité administrative ou religieuse. Attachée à ses valeurs, la Guinée forestière est aujourd’hui l’une des régions où la tradition ancestrale s’exprime le plus. Toutes les cérémonies d’accueil sont assujetties aux démarches coutumières et ancestrales.

Des noix de cola rangées dans une calebasse ou dans des feuilles, accompagnées d’objets traditionnels (Vin blanc, d’animaux domestiques) symbolisant la culture locale selon les villes où communautés d’accueil sont des présents que l’on reçoive en accomplissant des missions de quelles que natures que ce soit dans les villages forestiers.

Que vous soyez Guinéen, Africain ou Étrangers, cette démarche s’applique à tous sans exception pour la bonne conduite dans les communautés. De Beyla à Yomou en passant par N’zérékoré, Lola, Macenta et Guéckédou, toutes ces communautés, qu’elles soient Kissi, Toma, Konia, Guerzé, Kono ou Manon, chacune possède des coutumes et pratiques propres à elle.

N’zérékoré, Lanceï Naboun pour Siaminfos.com

Sélectionné pour vous :  Pour non conformité des mentions sur les diplômes, l'université de Sonfonia va récupérer les diplômes délivrés du 1er au 05 février 2024
Laisser une réponse
Share to...