Sélectionné pour vous :  Aboubacar Soumah sur la suspension des cours : "Nous déplorons cette décision du gouvernement, mais..."

Mory Condé se défend : « Nous n’avons pas interdit systématiquement les manifestations, nous avons plutôt… »

Parmi les insuffisances mises à l’actif du CNRD durant les deux années de gestion du pouvoir par les activistes des droits de l’homme, figure l’interdiction des manifestations. Interrogé sur cette question ce mardi, 05 septembre 2023, le ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation a tenté de lever l’équivoque sur ce sujet. Selon Mory Condé, les manifestations ne sont pas systématiquement interdites comme le pensent certains acteurs.

Lors de son passage à la synergie bilan organisée par l’URTELGUI ce mardi, 05 septembre 2023, le ministre Mory Condé a dit à qui veut l’entendre que la mission de son département est de maintenir l’ordre et protéger les citoyens. C’est pour cette raison selon lui, qu’ils ont interdit les manifestations sur la voie publique.

« Ceci dit, contrairement à ce qu’on fait croire à beaucoup de citoyens, nous n’avons pas interdit systématiquement les manifestations, nous avons plutôt interdit les manifestations sur la voie publique », a-t-il indiqué avant de tenter de justifier la prise de cette décision.

« Si on avait permis comme ça se passait les années antérieures, que chaque jeudi, chaque dimanche, la voie publique est occupée pour des fins de manifestations, je pense que les entreprises qui ont la charge de conduire les travaux d’aménagement et de bitumage de nos routes, n’allaient pas pouvoir travailler », s’est-il défendu.

 

Cheick Fantamadi pour Siaminfos.com

Sélectionné pour vous :  Aboubacar Soumah sur la suspension des cours : "Nous déplorons cette décision du gouvernement, mais..."
Laisser une réponse
Share to...