Sélectionné pour vous :  Résultats du CEE : 66, 47% de taux réussite à l'enseignement général et 60,63% au Franco-arabe dans la commune de Dixinn (DCE)

Deux ans du CNRD : « Une transition n’a de bilan que quand le transfert du pouvoir se fait », selon Abdoulaye Kourouma du RRD

Les commentaires vont bon train ces derniers temps au sein de la classe sociopolitique guinéenne par rapport au bilan à attribuer au Comité national du Rassemblement pour le Développement (CNRD ) depuis sa prise du pouvoir il y a deux ans. Si pour certains acteurs politiques, le bilan du CNRD est globalement positif, pour le président du parti RRD, tel n’est pas le cas.

Selon Abdoulaye Kourouma interrogé par notre rédaction ce vendredi, 1er septembre, la transition guinéenne n’a aucun bilan tant que les militaires ne passent pas le pouvoir aux civils. A l’en croire, le pays est plongé dans une inconstitutionnalité totale depuis deux ans et qu’aucune visibilité n’est perceptible sur le terrain pour un retour à l’ordre constitutionnel.

« Une transition n’a de bilan que quand le transfert du pouvoir se fait dans la convivialité, dans la joie et l’entente de l’accord. Lorsqu’une élection indépendante et transparente n’est pas organisée, on ne peut pas parler de bilan d’une transition », a-t-il fait savoir avant de dresser un tableau sombre de la gestion des militaires durant ces deux années passées au pouvoir:

« Durant deux ans, le pays est dans l’inconstitutionnalité, c’est ce que je note. Durant deux ans, les Institutions ne sont pas immanentes du peuple. Durant deux ans, le peuple ne détient pas son pouvoir alors que la démocratie, c’est le pouvoir du peuple, par le peuple et pour le peuple. Durant deux ans, nos institutions ne sont pas légales. Donc, il faut faire en sorte qu’on se retourne dans la légalité, il faut que le peuple retrouve son pouvoir », a-t-il martelé.

Sélectionné pour vous :  Déferlement humain sur Conakry : comment Sékou Jamal Pendessa, secrétaire général du SPPG et cie ont été arrêtés?

 

Cheick Fantamadi pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...