Sélectionné pour vous :  Viol sur mineure suivi de grossesse : l'imam Barry écope de 15 ans de réclusion criminelle et 100 millions gnf d'amende

Siguiri : un jeune orpailleur tué par des bandits lourdement armés qui ont mis à sac sa boutique d’or

Décidément, les attaques à main armée dans la préfecture de Siguiri sont loin de connaître leur épilogue. Ce, malgré la mise en place tout récemment d’un dispositif sécuritaire. En effet, dans la nuit de ce samedi 04 novembre 2023, des présumés bandits lourdement armés ont perpétré une série d’attaques dans deux lieux différents. Ces attaques ont été perpétrées dans le district de Kolenda relevant de la sous-préfecture de Doko, située à environ 45 kilomètres de la ville de Siguiri.
Selon nos informations, la première attaque a été orchestrée dans une boutique d’or où les assaillants ont réussi à ligoter le propriétaire de ladite boutique avant d’emporter une grande quantité d’or, trois téléphones Android et beaucoup d’argent.
Quelques munites plus tard, les mêmes assaillants ont fait irruption dans une deuxième boutique où ils ont encore pris une bonne quantité d’or, trois machines détectrices et une forte somme d’argent avant de tirer finalement à bout portant sur le propriétaire de la boutique qui a fini par succomber à ses blessures.
À en croire les explications du docteur Abdoul Bachir Condé, médecin légiste à l’hôpital préfectoral de Siguiri, la victime a rendu l’âme sur place après avoir reçu une balle au niveau de la tête.
 »Nous avons été informés cette nuit de deux attaques à main armée dans le district de Kolenda relevant de la sous-préfecture de Doko, située à environ 45 kilomètres du centre ville de Siguiri. Selon les témoignages qu’on nous a confiés, les assaillants au nombre de trois sur une même moto, ont fait d’abord irruption dans une première boutique où ils ont emporté de l’or et beaucoup d’argent. Quelques minutes plus tard, ce même groupe des assaillants a réapparu dans une autre boutique où ils ont perpétré une deuxième attaque. De là, ils ont non seulement pris de l’or, de l’argent, trois machines détectrices mais aussi ils ont tué le propriétaire de ladite boutique. Pour une question de précisions, la victime de cette attaque à main armée s’appelait Ibrahima Bah, âgé de 22 ans, originaire de la sous-préfecture de Bissikirima dans la préfecture de Dabola, célibataire sans enfant », a expliqué le médecin légiste.
Aux dernières nouvelles, le corps de la victime était toujours dans les mains des autorités judiciaires pour des fins d’enquêtes.

Sélectionné pour vous :  Œuvres de charité des membres du CNRD : « C’est de la mal gouvernance, ils n’ont pas de leçon à donner aux anciens dignitaires » (Cellou Baldé)

À suivre !

 

Siguiri, Mamadou Koumana Diallo pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...