Sélectionné pour vous :  Causes, symptômes et mode de traitement : Dr Kanté dit tout sur la Blennorragie ou la "petite sœur du VIH SIDA" 

Siguiri: des présumés bandits après avoir attaqué une fonderie d’or, ouvrent le feu sur deux jeunes qui seraient entre la vie et la mort

Dans l’après-midi de ce mardi, 10 octobre 2023, des présumés bandits ont perpétré une attaque contre une fonderie d’or au quartier Bouré gare, dans la commune de Siguiri. Selon nos informations, une bonne quantité d’or et une forte somme d’argent ont été emportées par les assaillants qui, sur le chemin de retour, ont ouvert le feu sur des citoyens dont deux ont été grièvement blessées. Un acte qui a donné naissance à une manifestation spontanée lors de laquelle, les manifestants ont réclamé le départ du préfet.

Ces citoyens rouges de colère qui ne digèrent pas ces séries d’attaques à main armée ces derniers temps à Siguiri, ont décidé de prendre d’assaut le siège de la préfecture pour demander le départ immédiat du préfet qu’ils croient être la cause de leurs problèmes.

Rencontré sur les lieux, l’un des jeunes manifestants qui a requis l’anonymat, a décliné l’objectif de leur manifestation.
 »Nous les jeunes patriotes sommes sortis massivement aujourd’hui pour manifester ici à la préfecture afin de demander le départ immédiat du préfet. Nous avons constaté que ce préfet ne pourra pas faire l’affaire de Siguiri. Car depuis son arrivée, des attaques à main armée ne font que se multiplier du jour au lendemain. Le préfet depuis son arrivée, ne fait qu’organiser des points de presse avec les journalistes. Et à chaque occasion, il nous annonce des nouvelles stratégies pour la lutte contre le grand banditisme mais derrière on ne voit aucune action concrète de sa part. Depuis son arrivée, combien de personnes ont perdu la vie dans des attaques à main armée ? Alors, il est grand temps que nous jeunes patriotes de Siguiri fassions une prise de conscience dans l’intérêt supérieur de notre préfecture. Nous ne voulons pas de lui, nous demandons son départ immédiat pour le bonheur de Siguiri », a laissé entendre notre interlocuteur.

Sélectionné pour vous :  Aliou Bah du MoDel prévient le colonel Doumbouya et cie : « Ils sont en train de fragiliser la Guinée de demain »


Aux dernières nouvelles, les deux blessés par balles ont été transportés d’urgence à l’hôpital préfectoral de Siguiri pour des soins. Les assaillants eux, sont toujours dans la nature, apprend-on.

 

Siguiri, Mamadou Koumana Diallo pour Siaminfos.com.

Laisser une réponse
Share to...