Sélectionné pour vous :  Cellou Baldé inquiet pour Col. Doumbouya : « Je ne veux pas le voir comme le capitaine Dadis, il y a une vie après la Présidence »

Vers la requalification des faits au procès du 28 septembre ? : Alseny Sall de l’OGDH regrette la décision de boycott des avocats de la défense 

Après les débats sur la requalification des faits en crime contre l’humanité au terme desquels le président du tribunal a tranché, les confrontations ont été annoncées pour la semaine prochaine. Aux yeux de Alseny Sall de l’organisation guinéenne de défense des droits de l’homme, il s’agit d’une étape importante et essentielle de la procédure qui pourrait éclairer le tribunal sur les évènements du 28 septembre 2009.

Interrogé par notre rédaction, l’activiste des droits de l’homme a tenu à préciser : << Ça va être une occasion importante mais sauf qu’on ne sait pas comment tout cela va se passer parce que ce procès, au départ, les accusés quand ils sont venus à l’audience, s’accusaient mutuellement, ils avaient des positions tranchées les uns contre les autres. Si ces confrontations se fassent, ça pourrait éclairer et le tribunal et la communauté nationale et internationale sur les évènements du 28 septembre 2009. Donc, c’est une phase importante et essentielle de ce procès >>, a-t-il estimé.

D’ores-et-déjà, les avocats de la défense contestent la décision du juge Ibrahima Sory 2 Tounkara, sur la requalification des faits en crime contre l’humanité. Alseny Sall regrette la décision de ces derniers de boycotter les audiences : << Nous avons vu une sortie des avocats de la défense qui décident malheureusement de boycotter les audiences à partir de la semaine prochaine au motif qu’il faut que coûte que coûte que le président tranche sur cette demande mais nous pensons que c’est très regrettable qu’ils aillent sur ce terrain, évidemment nous comprenons que par fois ils sont à cours d’arguments. Ils ont les clients qu’ils défendent, nous osons croire que ce sont des professionnels ces avocats de la défense. Ils savent que cette décision du tribunal est une décision courante dans les juridictions. Nous osons croire que d’ici la semaine prochaine, tout va rentrer dans l’ordre et qu’ils seront là pour que les audiences puissent continuer de manière sereine >>, a-t-il espéré.

Sélectionné pour vous :  Investiture d’Erdogan à Istanbul : le colonel Doumbouya se réjouit de la qualité de l’accueil

 

Ibrahima CAMARA pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...