Sélectionné pour vous :  Traversée très risquée des piétons sur les 2×2 voies: ces solutions techniques de Balla Moussa Konaté, ingénieur de ponts et chaussées 

Boké : une femme, mère de deux enfants, tué* par l’amant de sa jeune sœur au cours d’une altercation 

C’est une information siaminfos.com. Koumba Kamano, âgée de 30 ans, mère de deux enfants, a trouvé la mort dans la nuit du jeudi à vendredi, 28 avril 2023 au quartier Yomboya, dans la préfecture de Boké. Selon nos informations, la défunte aurait été passée à tabac par l’amant de sa jeune sœur avant de succomber 24 heures plus tard.

Après la découverte de son corps dans la maison familiale, les autorités policières se sont rendues sur les lieux pour constater les faits, même si elles ont préféré ne pas faire de commentaires pour le moment.

Interrogée sur place par notre correspondant, Salematou Kamano, petite soeur de la victime est revenue sur cette histoire qui s’est soldée par la mort de sa grande sœur Koumba.

« Il (son amant ) a frappé ma sœur à cause d’une valise qu’il avait achetée pour moi lorsqu’on sortait ensemble. Lui et moi, on n’est pas mariés et après quatre années ensemble, on a eu aucun enfant. Voilà pourquoi il est venu mercredi soir se jeter sur ma famille à mon absence, parce que j’étais à l’hôpital. D’abord, il a roué de coups à ma maman avant de marcher sur ma sœur parce qu’il était sous l’effet de l’alcool. Deux jours après, ma sœur est morte hier soir. Je réclame justice parce que c’est prémédité », a expliqué en larmes Salematou kamano.

Amadou Diallo, le premier responsable du secteur a été l’un des premiers à se rendre sur les lieux du crime.

« Ce matin aux environs de 08 heures, j’ai été appelé par un habitant de mon quartier qu’un corps sans vie a été découvert dans une maison ici dans le secteur 400 bâtiments. C’est ainsi que je suis venu. Et effectivement, j’ai trouvé que c’était vrai. D’après les témoignages de la famille, la victime a été tabassée par le petit ami de sa sœur et que c’est suite à cela qu’elle est morte», a-t-il indiqué.

Sélectionné pour vous :  Manifestation des Forces Vives : l'axe Bambéto-Cosa complètement bloqué, de violents accrochages signalés

Au lendemain de cette scène jugée macabre qui s’est déroulée aux alentours du grand marché de Yomboya, au milieu des buvettes, des habitants se disent inquiets à cause de la dangerosité de cette zone.

« Voyez par vous-même, il n’y a que des cabarets ici qui poussent comme des champignons. C’est une zone de non droit et souvent des actes pareils se produisent au vu et au su des autorités, c’est inquiétant. Aujourd’hui c’est elle mais demain, ça peut être un autre. C’est pourquoi, nous demandons à la police de démanteler toutes ces buvettes afin d’éviter ces crimes pareils », a lancé un citoyen qui a requis l’anonymat.

Aussitôt informée, une équipe composée de policiers et gendarmes s’est rendue sur les lieux pour le constat. Mais, nos tentatives pour avoir leur version sont restées sans succès.

Aux dernières nouvelles, le présumé auteur de la mort de Koumba Kamano a été mis aux arrêts pour des fins d’enquête.

 

 

Boké, Baillo Bah pour siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...