Sélectionné pour vous :  Manifestation contre la SMD à Siguiri : plusieurs présidents de districts suspendus pour faute lourde par le préfet 

Abdoulaye Kourouma sur les résultats de l’évaluation des ministres: « Ces résultats ne me disent absolument rien »

Les résultats de l’évaluation à mi-parcours des ministres guinéens rendus publics jeudi, 3 août, n’ont pas été reluisants. Selon le bilan présenté par le Premier ministre, Bernard Goumou, « un ministère a eu zéro point pour une mention médiocre et aucun ministère n’a obtenu une mention EXCELLENTE. Interrogé par rapport à cette situation ce vendredi, 04 août, 2023, le président du parti RRD dit que cette évaluation est dépourvue de sens.

Lequel des ministères a obtenu zéro point lors de cette évaluation ? La question se pose depuis la publication des résultats par le Premier ministre, Dr Bernard Goumou. En attendant d’avoir la réponse à cette question, les réactions vont bon train au sein de la classe politique guinéenne. Pour Abdoulaye Kourouma du parti RRD, les résultats de cette évaluation n’ont aucun sens. Pour lui, cette tâche qui vise à évaluer les commis de l’Etat revient aux conseillers de la transition et non à une commission d’évaluation mise en place par le Premier ministre.

« Ces résultats ne me disent rien, absolument rien. Car, c’est le Premier ministre lui-même qui doit être évalué. C’est lui qui doit passer devant les conseillers pour présenter la politique générale de son gouvernement. Mais, je peux vous rassurer que cette évaluation n’a pas de sens à partir du moment où les Directeurs techniques font leurs rapports et donnent au ministre, le ministre au conseil ministériel donne au premier ministre et le premier ministre donne au président de la transition. Je pense que l’évaluation est close à ce niveau, parce que chaque semaine il y a ce qu’on appelle le conseil interministériel dont chaque ministre fait le rapport de ses actions entreprises et à entreprendre. Maintenant, si vous parlez d’une autre évaluation, les conseillers nationaux sont mieux placés pour leur poser la question par rapport à cela », signe et persiste Abdoulaye Kourouma.

Sélectionné pour vous :  Guinée: l'atelier d'élaboration et de validation de la charte nationale du dialogue social lancé par le ministre de la Fonction Publique

 

Cheick Fantamadi pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...