Sélectionné pour vous :  Siguiri: un homme d'une quarantaine d'années trouve la mort dans l'éboulement d'une mine d'or, à Bouréboukaria

Souleymane Souza Konaté au CNRD : « Les discours et les promesses ne suffisent plus »

Une année finie et une autre commence !

Celle de 2023 a été difficile sur tous les plans pour chaque Guinéenne et Guinéen, à l’exception du régime ostentatoire du CNRD.

Confrontée à la gestion du pouvoir, la nébuleuse a surtout brillé par l’arrogance, le mépris, la médiocrité, le népotisme et le despotisme. Ces agissements sont couronnés de corruption, de l’enrichissement illicite et de pillage en bande organisée de nos ressources.

Bref, le CNRD a été incapable de prendre en compte les préoccupations essentielles et légitimes des Guinéens. Lesquels subissent aujourd’hui du fait d’une gouvernance désemparée et chaotique, l’inflation, la cherté de vie, la hausse généralisée des denrées alimentaires, le faible pouvoir d’achat ainsi que le pilotage à vue de nos institutions.

De plus en plus ivre et imprudente, la nébuleuse traine désormais volontairement le pas sur le processus de retour à l’ordre constitutionnel. Toutes les activités qui concourent à atteindre ce résultat sont tout simplement ignorées. Et pour mieux s’incruster au pouvoir à ses risques et périls, la junte a opté pour la force et la terreur. Plusieurs faits l’attestent comme la confiscation des libertés individuelles et collectives, le brouillage des ondes des médias, le retrait des chaînes indépendantes du bouquet Canal+ ainsi que les nombreuses restrictions liées à l’accès à internet et aux réseaux sociaux en violation de la charte de la transition et de toutes les lois supranationales ratifiées par la Guinée.

L’année 2024 s’annonce donc difficile. Les discours et les promesses ne suffisent plus. Les Guinéens attendent du CNRD, un chronogramme concerté qui tient compte des impératifs d’une fin de transition au plus tard le 31 décembre 2024.

Sélectionné pour vous :  Attaque à main armée à Mamou: des bandits lourdement armés ouvrent le feu sur trois gérants de kiosques Orange Money

En espérant un sursaut patriotique du CNRD pour mettre un terme à ses manœuvres dilatoires pour sauver la Guinée des graves conséquences qui peuvent résulter des crises actuelles, Guinéennes et Guinéens, à vous et à vos familles, mes vœux pieux de bonne et heureuse année. Que vos justes combats soient couronnés de la réussite qu’ils méritent.

Puisse Allah accepter nos prières et bénédictions pour une Guinée unie dans sa diversité et riche de sa tolérance.

Bonne et heureuse année 2024.

Souleymane Souza KONATE, Président de la Commission Communication de l’ANAD et Conseiller Chargé de Communication du Président de l’UFDG.

Laisser une réponse
Share to...