Sélectionné pour vous :  Glissement du calendrier de la transition : l'ANAD réitère sa ferme opposition et menace d'exiger la mise en place d'une transition civile...

Accusations de substitution de membres du jury lors du CAPA 2021 : l’ex Bâtonnier se défend et donne les raisons

Depuis quelques jours, le Barreau de Guinée fait face à des accusations de « fraudes et de corruption » qui auraient entouré la désignation des membres du jury lors du concours du Certificat d’Aptitude à la Profession d’Avocat (CAPA) 2021. Des accusations qualifiées par des médias comme « un scandale au sein du Barreau de Guinée », notamment la gestion de Maître Djibril Kouyaté, Bâtonnier au moment des faits.

En conférence de presse ce jeudi, 24 août 2023, le Barreau de Guinée a tenu à apporter un démenti formel sur ces accusations. Selon le bâtonnier Me Mamadou Souaré Diop, « l’organisation du CAPA 2021 s’est déroulée dans le respect des dispositions légales de la loi 014 qui régit les avocats ».

Prenant la parole, Maître Djibril Kouyaté, Bâtonnier de l’ordre des avocats au moment des faits a expliqué les raisons qui ont amené le Barreau à l’époque à remplacer Michel Jeannette Tolno, Chef du département droit public qui avait été désigné par l’Université Général Lansana Conté de Sonfonia au profit de Alseny Camara, Chef du département droit privé.

« Avant l’examen de 2021, Alseny Camara avait été deux ou trois fois comme membre du jury du CAPA. Donc, c’était un habitué. Nous avons estimé que vu la pression dont il pouvait faire l’objet, il fallait le changer au niveau de l’Université. Il y a eu une discussion au niveau de l’Université et on nous a proposé monsieur Michel Jeannette Tolno. Nous avons accusé réception de la lettre et nous avons commencé à prendre en compte sa participation en tant que membre du jury. Entre-temps, le recteur de l’Université (Pr Manga Keïta) m’a appelé au téléphone. Il m’a dit : monsieur le Bâtonnier, je me suis rendu compte que nous avons changé de représentant au niveau du jury parce que d’habitude, c’est monsieur Alseny Camara qui nous représente. J’ai signé le courrier mais entre nous, nous ne voudrions pas que notre représentant soit changé. Donc, nous vous demandons de recevoir monsieur Alseny Camara qui a l’habitude de sièger, c’est une doléance. J’ai dit d’accord. Peut-être, je devrais demander un écrit, mais la question a été réglée ainsi », a laissé entendre l’ancien Bâtonnier.

Sélectionné pour vous :  Mathurin Bangoura à propos du congrès de la Feguifoot: "Je peux accepter de démissionner..."

A noter que lors de ce concours CAPA 2021, sur 296 candidats, seulement huit (8) personnes avaient été admises. Ce qui n’aurait pas été du goût de certains que l’ordre des avocats accuse de vouloir jetter du discrédit sur le concours.

 

Abdourahmane Pilimini Diallo pour siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...