Sélectionné pour vous :  Le Mouvement Sékoutoureïte rappel : "À la mort du Camarade AST, notre pays avait au moins deux Boeings, des Cargos et plus de 300 unités-industrielles" 

Aliou Bah à propos des dirigeants guinéens: « Ceux qui utilisent la machine à broyer des humains finissent par en être victimes »

Le président du Mouvement démocratique libéral (MoDeL) fait partie des leaders politiques guinéens qui ne se voilent pas la face pour dénoncer les maux dont souffre le pays. Et, Aliou Bah croit connaître le mode opératoire des dirigeants guinéens pour se maintenir au pouvoir de 1958 à nos jours.

D’après le politique, ce mode opératoire s’est toujours retourné contre ces derniers.

« Depuis 1958, c’est toujours un petit groupe d’individus qui s’accapare du pouvoir et s’y maintient par la fraude, la violence, le mensonge et la manipulation en prétendant agir au nom de l’État et des lois qui ne garantissent que les intérêts des gouvernants. En réalité, c’est comme si l’État guinéen se réduit aux humeurs et désirs de ses dirigeants. Quant aux populations dont les impôts et taxes sont détournés pour enrichir un clan affairiste et prétentieux, elles n’ont ni respect ni service public approprié. Le vote des électeurs est détourné, la justice est domestiquée, la loi s’applique au gré de la volonté des gouvernants…En dépit de tout cela, les citoyens applaudissent le train de vie de ceux qui volent à la fois leur présent et leur futur », dénonce-t-il avant de conclure :

« Puisque c’est le même système qui gouverne, les dirigeants changent mais le mode de pensée et les pratiques restent inchangés. Ceux qui utilisent la machine à broyer des humains finissent par en être victimes après avoir perdu le pouvoir. Curieusement c’est lorsqu’ils y sont engloutis, qu’ils exigent la justice et le respect de leurs droits ; autant de choses qu’ils ont pourtant refusées à leurs nombreuses victimes. Il y a un adage qui dit qu’on n’élève pas un serpent dans sa cuisine en espérant un jour dîner avec lui », a-t-il indiqué.

Sélectionné pour vous :  Le Mouvement Sékoutoureïte rappel : "À la mort du Camarade AST, notre pays avait au moins deux Boeings, des Cargos et plus de 300 unités-industrielles" 

Mohamed Lamine Souaré pour Siaminfos.com

Tél. : 627 56 46 67  / 660 23 01 03 

E-mail : souaremohamedlamine56@gmail.com

Laisser une réponse
Share to...