Sélectionné pour vous :  Siguiri: un orpailleur meurt dans l'éboulement d'une mine d'or artisanale, à Fayalala

N’Zérékoré : les premières épreuves du Baccalauréat lancées par le chef de cabinet du gouvernorat

Les épreuves du baccalauréat unique session 2024 ont été lancées ce samedi, 22 juin 2024, en Guinée. Dans la région administrative de N’Zérékoré, c’est l’école primaire Mamadou Konaté qui a servi de cadre au lancement des premières épreuves. Cette cérémonie qui a été présidée par le chef de cabinet du gouvernorat de N’Zérékoré Tidiane Soumah, a connu la présence de nombreuses autorités.

Il a mis l’occasion à profit pour prodiguer quelques conseils aux candidats : « Je demande aux candidats de compter sur eux mêmes, rien n’est difficile. La manière dont ils ont affronté les différents examens, c’est de la même manière qu’ils vont affronter le Baccalauréat Unique. C’est une chance pour eux d’affronter le Bac pour être au niveau supérieur. Ils ont compris le message, ils ne sont pas menacés, ils sont libres dans leurs têtes. Ils comptent aborder cet examen dans la sérénité », dit-il.

De son côté, l’Inspecteur régional de l’éducation de la région a fait part des statistiques et des dispositions prises.

« Pour la session 2024, le Baccalauréat Unique, la région administrative de N’Zérékoré compte pour l’enseignement général 9 580 dont 3096 filles qui affrontent cet examen. Pour le Franco-arabe, nous avons 107 dont 7 filles soit un total de 9 748 candidats dont 3103 filles, répartis entre 26 centres. Ils vont occuper 328 salles de classe dont 7 salles de classe pour le franco-arabe. Donc nous comptons sur l’effort de tout un chacun pour que le Baccalauréat Unique se passe d’une manière apaisée et dans la tolérance zéro. Les dispositions prises, je peux dire que ça a commencé depuis le début de l’année scolaire. Nous avons suivi des enseignants pour que les programmes soient épuisés. Le niveau d’exécution des programmes est appréciable. On peut dire que les candidats ont été mieux préparés. Pour ce départ là, les centres sont calmes, il n’y a pas eu d’envahissement pour les deux premiers examens et il n’aura pas d’envahissement pour  le Baccalauréat Unique », a déclaré Gbato Donzo.

Sélectionné pour vous :  La CPI dépêche une mission à Conakry : est-ce en lien avec la question de requalification des faits du massacre du 28 septembre ?

Mohamed Lamine Souaré pour Siaminfos.com 

Tél. : 627 56 46 67  / 660 23 01 03 

E-mail : souaremohamedlamine56@gmail.com

Laisser une réponse
Share to...