Sélectionné pour vous :  Guinée : le mouvement syndical hausse le ton et exige la restitution pure et simple des agréments et des licences des médias

Assainissement à Matoto : le maire menace les chefs de quartiers qui refusent de prêter main forte aux autorités communales

Les autorités communales de Matoto en collaboration avec la direction de l’Agence nationale de l’assainissement et de la salubrité publique, ont assaini ce samedi, 2 septembre 2023, les différents quartiers de la commune.

Pour une deuxième fois, c’est le quartier Yimbaya Bougie qui a reçu l’équipe. Alors que les lieux ont été débarrassés, les ordures ont formé une montagne en seulement quelques mois. Chose que regrette Issa Diakité, directeur de l’agence nationale de l’assainissement et de la salubrité publique.

Interrogé par un reporter de Siaminfos.com, il dit avoir constaté « avec regret que quelques uns se cachent encore pour faire de ce lieu un dépotoir. Je viens à peine d’interpeller le maire pour qu’il puisse prendre des dispositions pour ne pas qu’on trouve encore des ordures ici. Le maire a pris un engagement pour dire qu’il va prendre toutes les dispositions et j’ose croire que cette décision sera appliquée. On va mutualiser nos efforts. Je lance un appel de citoyenneté à l’ensemble des populations de cette commune, il faudrait que la population accepte de nous accompagner dans l’assainissement, en s’abonnant aux PME de pré-collecte », a-t-il indiqué.

Dans la foulée, le maire Mamadouba Tos Camara a annoncé des dispositions avant de brandir des menaces : « Les autorités viennent nous appuyer, c’est à nous de faire en sorte que les esprits changent et que chacun concoure à rendre chez lui très propre. Au niveau communal nous allons prendre désormais toutes les dispositions. Les chefs de quartiers qui ne vont pas s’y mettre, dans les jours à venir, nous allons prendre des décisions contre eux parce qu’on ne peut pas venir dégager et que ces responsables n’y veillent pas. Nous allons faire un recensement pour tous ceux qui ne vont pas obtempérer aux instructions des autorités pour qu’ils soient traduits devant des les autorités compétentes. Tous ceux qui seront interpellés, seront frappés par une amende et les services de sécurité vont y veiller », a-t-il prévenu.

Sélectionné pour vous :  Immigration clandestine: des campagnes de sensibilisation à N'zérékoré et Conakry

 

Ibrahima CAMARA pour siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...