Sélectionné pour vous :  Création de la fédération des boulangers : Ce qui s'est passé entre Alpha Oumar Sacko et la ministre du Commerce

Charles Wright affirme : « Le procès du 28 septembre est un procès équitable, je ne travaille pas selon l’humeur des gens»

Le ministre guinéen de la Justice fait souvent face à de nombreuses critiques au sein du milieu judiciaire du pays. Des critiques qui, selon Alphonse Charles Wright, ne lui font ni chaud ni froid. A en croire le Garde des Sceaux, le procès du 28 septembre est un procès « équitable ».

Alphonse Charles Wright a envoyé une pique à ses détracteurs : « Je suis ce ministre de la Justice qui veille au bon fonctionnement des juridictions. Les juridictions ne sont pas détachées du département, nous avons un regard sur le bon fonctionnement. Mais quand il s’agit du volet purement judiciaire, nous demandons à ce que l’indépendance judiciaire puisse être conservée par toutes les parties (…) Dans tous les cas, il y a deux choses auxquelles l’homme ne peut pas échapper. Premièrement, vous ne pouvez pas échapper à votre destin quoique vous fassiez. Deuxièmement, nous n’allez jamais échapper à l’adversité parce que tout le monde ne peut pas être d’accord sur une chose. Ce procès là, c’est un procès équitable. Je ne travaille pas selon l’opinion et l’humeur des gens, moi je sais ce que je veux pour cette justice », a-t-il rétorqué.

 

Mohamed Lamine Souaré pour Siaminfos.com

Sélectionné pour vous :  Nouveau report de l'immatriculation des engins roulants : l'Union des consommateurs de Guinée fait des recommandations à l'Etat
Laisser une réponse
Share to...