Sélectionné pour vous :  Charles Wright annonce des changements majeurs à la CRIEF : vers la création du TRIEF et un parquet financier national

Rentrée scolaire à Boké: faible mobilisation des élèves dans les établissements publics

Au lycée Filira dans la commune urbaine de Boké, sur les 400 élèves, seulement 40 ont répondu présents ce mardi. Au collège du même complexe, on note une faible présence des apprenants dans les salles de classe, même si les enseignants eux, sont mobilisés pour le coup d’envoi de cette rentrée scolaire.

Trouvé sur place le principal du collège Filira a fait le bilan de cette première journée de la reprise des cours.

« Ici Sur les 400 et quelques élèves, seulement 40 ont répondu. Au collège Filira sur 1200 prévus, c’est 9 élèves qui sont présents. Et au lycée yomboya, 8 professeurs ont répondu sur 11 programmés et 70 élèves sur 900 et quelques. C’est regrettable quand-même », a fait remarquer Arabelle Kamano.

Même constat au lycée Yomboya où une poignée d’élèves était visible dans les classes. Les enseignants eux, étaient tous présents, selon le premier responsable de l’école.

« Nous avons un effectif de 900 élèves pour 8 enseignants mais voyez-vous il n’y a que 70 qui sont venus », a-t-il indiqué brièvement.

Arsel Makandé Camara est l’un des rares élèves à se rendre à son école en cette première journée. Candidat au baccalauréat unique, il pense que l’examen se prépare dès le début.

« Je prépare le Bac cette année. Conscient de cette situation, je ne peux que venir aujourd’hui prendre le paragramme et commencer les cours. Vu l’échec de l’année scolaire précédente, nous devons faire une prise de conscience si nous voulons être parmi les meilleurs demain », a-t-il indiqué.

Cette faible affluence des élèves au compte de cette rentrée des classes 2023-2024 malgré l’appel des autorités en charge de l’éducation, n’est pas un fait nouveau en Guinée.

Sélectionné pour vous :  Sékou Jamal Pendessa à son arrivée au Tribunal : "L'heure de la vérité a sonné"

 

Boké, Bailo Bah pour Siaminfos.com.

Laisser une réponse
Share to...