Sélectionné pour vous :  Edouard Zotomou au Premier ministre Bah Oury : "Il ne faut pas qu'on continue à jouer de la comédie en faisant les mêmes jeux.."

Charles Wright descend le président de l’AMG : « Il est émotionnellement instable, à ma prise de fonction il est venu me voir pour qu’il soit nommé procureur général »

Bras de fer entre le ministre de la Justice et le président de l’Association des magistrats de Guinée (AMG) est loin de connaître son épilogue. En effet, alors que cette organisation a protesté contre la décision de suspension d’un magistrat, le garde des Sceaux a fait des révélations croustillantes sur le président de l’AMG. Pour Alphonse Charles Wright, interrogé ce lundi, 21 août 2023, ce dernier est « émotionnellement instable ».

Sans passer par le dos de la cuillère, il laisse entendre qu’il n’y a aucun bras de fer entre l’AMG et lui : « Il n’y a jamais eu de bras de fer entre le ministre de la Justice et l’association des magistrats. Il ne faut pas confondre l’association des magistrats qui est composée de tous les magistrats de la République de Guinée : les magistrats de la Cour suprême et des cours et tribunaux de manière générale, et un bureau exécutif de l’association des magistrats géré par un président émotionnellement instable, qui n’arrive même à fédérer l’intérêt des magistrats pour lesquelles nous nous battons quotidiennement dans un élan de franc parlé et de discussions. Quand je prenais fonction, j’ai dit à tout le monde que ce n’était pas contre quelqu’un (…) Quand il est venu à mon bureau au lendemain de ma prise de fonction, à l’époque nous étions à la veille des différentes nominations des magistrats. Il m’a dit qu’il voulait être procureur général. Il est venu me poser le problème. Sans faire de cela aujourd’hui une cause non avouée pour des intérêts personnels, c’est ce qui me pousse à clarifier l’opinion. Pour un sujet ordinaire, comment les gens peuvent se taper la poitrine. Je lui ai dit que tout est question de destin. S’il n’a pas retrouvé son nom comme procureur général, il a une certaine frustration. La proposition à un poste de responsabilité, j’ai été clair avec lui. Je ne peux le proposer comme un procureur général. Un magistrat doit se garder de faire une telle chose, chacun doit garder sa sérénité », a-t-il martelé chez nos confrères de FIM FM.

Sélectionné pour vous :  An 2 du CNRD : les Forces Vives de Guinée appellent à une manifestation le 5 septembre prochain, à Conakry

 

Mohamed Lamine Souaré pour Siaminfos.com

 

 

 

Laisser une réponse
Share to...