Sélectionné pour vous :  Non payement des primes des supporters et journalistes guinéens : ces révélations à couper le souffle d’un journaliste sportif

Charles Wright sur l’évasion de Dadis et cie : « Toutes les frontières sont fermées, ils seront retrouvés partout où ils seront »

Un groupe d’hommes lourdement armé a attaqué au petit matin de ce samedi, 04 novembre 2023, la maison centrale de Conakry. Ils ont réussi à faire évader trois accusés dans le dossier du massacre du 28 septembre dont le Capitaine Moussa Dadis Camara alors que le procès est en cours.

Une information confirmée par le ministre de la Justice et des droits de l’homme.

« C’était environ 5h du matin, des hommes lourdement ont fait irruption à la maison centrale de Conakry. Ils ont réussi à partir avec quatre accusés dans le procès des évènements du 28 septembre, notamment Capitaine Moussa Dadis Camara, Claude Pivi, y compris Tiegboro qui a été repris et qui est déjà à la maison centrale », a-t-il expliqué.

Puisque les enquêtes sont en cours, Charles Wright rassure que toutes les dispositions sont prises pour les retrouver.

« L’heure n’est pas à dire quoique ce soit sur les éléments de l’enquête. Au moment où je vous parle, toutes les frontières sont fermées et toutes les dispositions sont en train d’être prises. Je dis au peuple de Guinée de s’assurer qu’ils seront retrouvés partout où ils seront », a-t-il dit sur FIM FM.

Plus loin, le ministre de la Justice et des droits de l’homme invite les avocats de ces accusés évadés à faire entendre raison à leurs clients pendant qu’il est temps.

« Personne ne justifiera demain pour dire que je n’ai pas pu résister à une force extérieure. C’est pourquoi on m’a pris et on m’a fait sortir. C’est le moment de lancer un appel à leurs clients parce que sachant très bien quelles sont les conséquences qui s’y attachent de leur demander tout simplement de se présenter au Commissariat ou à la gendarmerie la plus proche », a-t-il lancé.

Sélectionné pour vous :  Aliou Bah : « la transition a actuellement une ligne qui est inquiétante... Une transition au-delà de deux ans, devient irraisonnable »

Par ailleurs, Alphonse Charles Wright invite le peuple de Guinée au calme et à la retenue.

 

Abdourahmane Pilimini Diallo pour siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...