Sélectionné pour vous :  N'zérékoré : Fin de la semaine de prière collective entre toutes les confessions chrétiennes

N’zérékoré/Village faim zéro de Nien : Une mission du Programme Alimentaire mondial donne le coup d’envoi de la troisième récolte

Le projet village faim zéro fait du chemin en région forestière. Site pilote de l’initiative, le district de Nien dans la sous-préfecture de Kobéla à N’zérékoré vient de lancer la troisième récolte au compte de l’année 2023. Le coup d’envoi a été donné par une mission du programme alimentaire mondial en présence des autorités administratives et ONG partenaires de mise en œuvre.

Le programme alimentaire mondial, c’est aussi l’accompagnement des communautés dans la création des moyens de subsistance. Dans le village faim zéro de Nien dans la sous-préfecture de Kobéla, les associations communautaires font du chemin dans la mise en œuvre des nouvelles techniques agricoles introduite dans le pays. Une mission de l’organisation onusienne de lutte contre la faim vient participer à la troisième récolte de l’exercice 2023.

« C’est la première fois qu’un site arrive à faire trois récoltes. Donc, nous sommes très contents et ça va changer la vie des bénéficiaires », a indiqué Dr Hyoung_Joon LIM, représentant pays du PAM en Guinée.

Amara Kaba, Secrétaire général chargé des collectivités décentralisées de N’zérékoré a aussi exprimé sa satisfaction.

« Avec seulement un hectare de cette variété, on peut récolter cinq tonnes. Je crois que c’est une première. Si auparavant, les paysans faisaient une récolte par an, avec cette variété, c’est trois récoltes dans l’année. Ce qui va considérablement améliorer leurs conditions de vie », a-t-il fait savoir.

Cet exploit du groupement communautaire de Nien est le concours non seulement des services techniques de l’État mais aussi de certaines ONG partenaires de mise en œuvre telle que l’association des nutritionnistes de Guinée, laisse entendre Dr Alain, directeur exécutif.

Sélectionné pour vous :  N'zérékoré : Fin de la semaine de prière collective entre toutes les confessions chrétiennes

« Nous faisons des formations sur de bonnes pratiques agricoles, la production et la transformation, la commercialisation jusqu’à l’approvisionnement même des cantines », a-t-il dit.

Destinées à la consommation des cantines scolaires et aux besoins des membres du groupement, ces productions jouent à ce jour un rôle important dans le maintien des élèves à l’école, à en croire Gbato Donzo, inspecteur régional de l’éducation de N’zérékoré.

« Chaque année, nous comparons les résultats des écoles à cantine et des écoles sans cantine, et nous avons constaté que le rendement scolaire est un fruit de ces cantines scolaires ».

Pendant que la troisième récolte de l’année est en cours sur ce périmètre de 10 hectares, peu à peu le quatrième tour prend forme grâce au système d’aménagement mis en place pour la culture en toute saison.

 

N’zérékoré, Lanceï Naboun pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...