Sélectionné pour vous :  Perturbation du réseau téléphonique en Guinée : voici la cause, selon un proche d'Alpha Condé

Conakry : La crise de carburant refait surface à maints endroits (constat)

Vraisemblablement, les conséquences liées à l’incendie survenu au dépôt d’hydrocarbures de Kaloum au mois de décembre dernier sont loin d’être dissipées. Ce jeudi, 15 février 2024, plusieurs files d’attente sont visibles devant les stations-services. De Matam à Dixinn par exemple, c’est le même constat.

Des motards d’un côté, des propriétaires de véhicules de l’autre, tous déplorent cette crise qui perdure. C’est le cas notamment de Saliou Diallo motard, trouvé dans une station de Matam :

« Cela fait plusieurs heures maintenant que j’attends d’être servi. Étant un débrouillard, rester comme ça pendant des heures va jouer sur ma recette journalière. Malgré les assurances du gouvernement, nous comprenons clairement que cette crise n’est pas encore dissipée. Le gouvernement guinéen doit maintenant résoudre ce problème », a-t-il estimé.

Assis derrière le volant dans une station-service de Dixinn, Kadiatou Bangoura estime que cette crise n’allait pas perdurer dans un pays comme la Côte d’Ivoire ou le Mali :

« Si c’était dans un autre pays comme la Côte d’Ivoire et le Mali, cette crise serait résolue aujourd’hui. Malgré des bateaux remplis de carburant qui ont accosté au port de Conakry, le problème persiste encore. C’est vraiment déplorable », s’est-elle lamentée.

 

Mohamed Lamine Souaré pour Siaminfos.com

 

 

 

 

Sélectionné pour vous :  Agression d'un journaliste : le Syndicat de la presse salue un acte historique du maire de Ratoma, suspendant le conseiller Almamy Soumah
Laisser une réponse
Share to...