Sélectionné pour vous :  Kouroussa: zoom sur le centre de santé de Sanguiana et ses nombreuses difficultés à convaincre les citoyens de venir se faire soigner

Kankan : 20 cas suspects de diphtérie dont 3 cas confirmés, 81 cas de morsures de serpent et 163 cas de morsures de chien enregistrés en 2023 (DPS)

Comme dans d’autres secteurs, le domaine de la santé a été très mouvementé dans la préfecture de Kankan au cours de l’année 2023. C’est le directeur préfectoral qui l’a confirmé ce mardi, 9 janvier 2024 devant certains journalistes locaux. Dr. Fafodé Condé a commencé son allocution en évoquant les activités de gouvernance.

« Au titre de la gouvernance, plusieurs activités ont été réalisées, notamment la supervision trimestrielle des structures de santé de la préfecture, le monitorage semestriel, la supervision de la DPS par l’inspection régionale de la santé de Kankan, la supervision de la DPS et des centres de santé par le niveau central, la supervision par les partenaires du domaine de la santé, la rénovation de 20 centres de santé, la construction d’un magasin de stock à la DPS, l’érection de deux postes de santé dans les nouvelles sous-préfectures, notamment à Djelibakoro et Fodecariah, et l’approvisionnement des centres et postes de santé en médicaments avec un taux de satisfaction de 95%. L’implication des élus locaux dans la prise de décision dans les centres de santé, le suivi régulier de la construction de trois centres de santé améliorés dans la préfecture de Kankan, et l’approvisionnement des centres de santé en équipements ont également été réalisés », a rappelé notre interlocuteur.

En ce qui concerne les activités préventives, la notification des maladies épidémiques, les campagnes de vaccination, les campagnes de supplémentation couplées à l’enregistrement des naissances des enfants de moins de deux mois, et les traitements de masse ont été réalisés au cours de l’année écoulée, a poursuivi le directeur de la santé de Kankan.

« La notification des maladies à potentiel épidémique se présente comme suit : 33 cas de paralysie flasque aiguë dont 8 cas positifs, 20 cas suspects de diphtérie dont 3 cas confirmés, 3 cas de tétanos néonatal, 12 cas suspects de fièvre jaune, 8 cas suspects de méningite, 8 cas suspects de rougeole, 81 cas de morsures de serpent, et 163 cas de morsures/griffures de chien », a-t-il expliqué.

Sélectionné pour vous :  Siguiri: des orpailleurs haussent le ton contre la suspension de l'exploitation artisanale de l'or par le gouvernement

La lutte contre le trafic de faux médicaments et les pharmacies clandestines a marqué le secteur de la santé dans la préfecture de Kankan. Pour atteindre l’objectif visé, une stratégie a été mise en place par la direction préfectorale de la santé.

« La lutte contre les faux médicaments et l’exercice illégal de la profession de la santé a suivi quatre étapes : l’arrêté conjoint d’interdiction, la mise en place de comités à tous les niveaux, la sensibilisation de la population, et la phase de répression. Au cours de cette dernière phase, 487 colis de médicaments contrefaits ont été saisis, scellés et stockés au camp militaire de Kankan, en présence des huissiers de justice en attendant la décision finale du niveau central », a-t-il indiqué.

Mamady Kansan Doumbouya, directeur de l’information et de la communication des régions de Kankan et Faranah, a remplacé le gouverneur à cette rencontre. Il estime que présenter un bilan n’est pas permis à tout le monde.

« Présenter un bilan a une signification profonde. Cela signifie que votre crédibilité et votre probité morale ne souffrent d’aucun doute. Ce n’est pas n’importe qui qui présente son bilan devant les médias. Je voulais profiter de cette occasion pour inviter tous les cadres présents, à emboîter le pas du directeur préfectoral de la santé. En présentant votre bilan, vous faites non seulement votre propre promotion, mais vous aidez également le président de la République dans son travail », dit-il.

Il faut noter que les campagnes de vaccination contre les épidémies notifiées ont également marqué l’année 2023, a confié le patron de ce service.

 

Kankan, Pathé Sangaré pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...