Sélectionné pour vous :  Lutte contre l'insalubrité à Ratoma: le maire Alpha Oumar Sacko prend de nouvelles mesures

Amadou Diallo après la réunion des centrales syndicales : « Nous leur avons instruit de revenir le jeudi pour que nous puissions déposer l’avis de grève »

Après plus de 4 heures de discussions entre les centrales syndicales du pays à la bourse du travail ce lundi, 19 février 2024, les syndicalistes ont décidé de se retrouver à nouveau le jeudi prochain au même lieu pour prendre des décisions fortes. Si rien n’est fait premièrement dans le cadre de la libération de Sékou Jamal Pendessa, selon le secrétaire général de la confédération nationale des travailleurs de Guinée, l’avis de grève sera déposé.

Alors qu’une source bien introduite nous a confié que le mouvement syndical veut attendre jusqu’à la fin de ce mois pour déposer l’avis de grève, mais le secrétaire général de la CNTG au sortir de la réunion de ce jour a dit devant la presse que cet avis peut bel et être déposé à partir du jeudi prochain.

« Il faut retenir ceci : les 13 centrales syndicales étant présentes, nous leur avons instruit d’aller dans leurs différentes bases pour sensibiliser et revenir le jeudi pour que nous puissions déposer l’avis de grève », a fait savoir Amadou Diallo.

Selon ce général de la centrale syndicale CNTG, les revendications du mouvement syndical restent maintenues. En ligne de mire, la libération immédiate et sans condition du journaliste Sékou Jamal Pendessa.

 

Cheick Fantamadi pour Siaminfos.com

Sélectionné pour vous :  Sortie de Mady Camara : réactions croisées de quelques journalistes sportifs
Laisser une réponse
Share to...