Sélectionné pour vous :  Urgent : l'artiste guinéen Soul Bang's interpellé par la police sénégalaise, son passeport et celui de son épouse saisis

Des imams interpellés à Labé pour avoir célébré la Tabaski jeudi: le gouverneur de région sort du silence et apporte des précisions

Après avoir écouté longuement plusieurs imams accusés d’avoir célébré la fête de tabaski le jeudi en lieu et place du mercredi comme annoncé par le secrétariat général des Affaires religieuses, le gouverneur de la région administrative de Labé, colonel Robert Soumah a donné des instructions fermes à ces imams, au respect de l’autorité de l’Etat.

D’entrée, le gouverneur a commencé par rappeler aux sages le motif de leur convocation avant d’insister sur le respect de l’autorité de l’Etat :

<< Je sais que depuis le matin, nous sommes dans un mouvement de ce genre. Certainement, certains d’entre vous ne savent pas pourquoi vous avez été interpellés. Mais d’autres le savent puisqu’à un certain moment, l’autorité de l’Etat a été bafouée, selon la hiérarchie. Donc, il était question d’interpeller tous ceux qui n’ont pas prié le mercredi, parce que le secrétariat général des Affaires religieuses avait annoncé que sur toute l’étendue du territoire, la fête de tabaski devait être célébrée mercredi. Malheureusement dans la région de Labé, il y a eu des gens qui n’ont pas respecté cela. Voilà pourquoi vous vous êtes retrouvés ici. Si vous avez passé toute la journée ici, c’est l’une des causes fondamentales », a martelé colonel Robert Soumah avant de poursuivre:

« Il était prévu que les imams concernés par cette situation soient avec moi dans un véhicule à l’heure là pour Conakry. Mais avec l’intervention de la ligue islamique et tout ce qu’on a eu à faire pour pouvoir dissuader les autorités afin de pouvoir gérer le problème dans la région ici, pour ne pas que ça arrive à Conakry, nous avons fait les auditions. Certains ont dit que c’est par manque d’information. Mais aujourd’hui, le président (Colonel Mamadi Doumbouya ndlr) me charge de vous faire comprendre qu’il y a une ligue, il y a le secrétariat des Affaires religieuses, tout le monde doit s’y référer. Si le secrétariat des Affaires religieuses dit demain nous allons prier à midi, sur l’étendue du territoire on doit prier à midi. La ligue régionale qui est là ne fait que peut-être transmettre ce que le secrétariat général des Affaires religieuses a donné comme consigne. Il faudrait que cela soit compris par tout le monde. Depuis que nous sommes à Labé, les choses se passent très bien et je voudrais que cela continue comme tel », a lancé le gouverneur.

Sélectionné pour vous :  Faranah : La mort d'un jeune dans le fleuve Niger met la ville en ébullition 

le colonel Robert Soumah a finalement mis les imams mis en cause à la la disposition de la ligue régionale des Affaires religieuses pour renforcer la collaboration, afin d’éviter de tels actes à l’avenir.

 

Labé, Bachir Diallo pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...