Sélectionné pour vous :  Siguiri (Maleah): un homme d'une quarantaine d'années trouve la mort dans un maquis, à Kobèdra

ElHadj Badrou Bah: « Toute personne qui immole une bête pendant cette Tabaski, aura des bénédictions. Et chaque poil de l’animal lui sera… »

La fête de l’Aïd El kebir ou tabaski a été célèbrée ce mercredi, 28 juin 2023 dans la cité de Karamoko Alpha mo Labé. C’est le lieu de prière de Bowloko dans le quartier Dowsaâré qui a servi de cadre à cette célébration. Et pour ce faire, les autorités régionales, communales, ainsi que de nombreux cadres de la préfecture y ont effectué le déplacement.

Dans son sermon pour cette fête de Tabaski, Elhadj Mamadou Badrou Bah, le grand imam de Labé, par ailleurs Inspecteur régional aux Affaires religieuses, a rappelé aux fidèles les bénédictions liées à l’immolation d’une bête pendant l’Aïd El Kebir:

« Fidèles musulmans ici présents ou qui se trouvent ailleurs, Dieu vous recommande de suivre les pas du prophète Mohamed (Paix et Salut sur Lui). Chercher sa bénédiction et formuler à chaque fois des prières en faveur du prophète Mohamed (PSL), ne vous lâchez jamais de le faire, compte-tenu des avantages et des bénédictions que vous aurez en le faisant. Alors quand vous priez la fête de l’Aïd El kebir, Dieu nous recommande d’immoler une bête. Cette fête de Tabaski est un grand jour pour le pèlerinage musulman. Pour chercher la clémence du tout-puissant Allah, il n’y a pas d’autres chemins à parcourir en ce jour de l’Aïd El kebir à part immoler une bête. Voilà ce que Dieu attend de vous en ce jour si important pour tout musulman. Toute personne qui immole une bête aujourd’hui pendant cette Tabaski, aura des bénédictions. Et chaque poil de l’animal lui sera compté pour en faire des bénédictions. L’immolation d’une bête est une façon pour nous de revenir sur les pratiques du prophète Abraham (PSL) ainsi que le prophète Mohamed (PSL). L’immolation d’une bête est certes normale mais n’incombe que toute personne ayant les moyens de le faire. Que vous soyez vieux, adulte, en voyage ou pas », dit-il avant de préciser:

Sélectionné pour vous :  Siguiri (Maleah): un homme d'une quarantaine d'années trouve la mort dans un maquis, à Kobèdra

« Et pour ce qui est de la bête, il faut qu’elle ait au moins un an. Pour ce qui est des vaches ou les chèvres, il faut que la bête entre dans sa deuxième année. Voyez une bête en bonne santé qui répond aux critères pour en faire un sacrifice divin. Et si vous pouvez égorger une bête, que vous soyez homme ou dame, faites le! Et si vous avez peur de le faire, faites en sorte que vous soyez présent au moment de l’acte. Si vous êtes aussi en déplacement, vous pouvez aussi confier aux autres, c’est pas grave. Parce que, vous aurez les bénédictions de toutes les façons. Dès après la prière de l’Aïd El kebir, vous pouvez le faire. Et ce, jusqu’a trois jours après », a-t-il expliqué.

Dans son sermon, le grand imam de Labé a aussi invité la jeunesse à se défaire de la consommation des stupéfiants ou tout autre vice pouvant nuire à la santé.

 

Labé, Bachir Diallo pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...