Sélectionné pour vous :  Sidya Touré dénonce le musèlement de la presse en Guinée : « On fait tout aujourd’hui pour qu’il n’y ait plus de presse »

Deux années de gestion du CNRD en Guinée : « Nous avons mobilisé plus de 2 700 milliards gnf » (Ministre du Plan)

A l’occasion de l’an 2 du Comité National du Rassemblement pour le Développement (CNRD), chaque département ministériel a tenu à dresser son bilan. C’est le cas notamment du ministère du Plan et de la Coopération Internationale qui a révélé le montant mobilisé ces derniers 24 mois.

A en croire Rose Pola Pricemou, les partenaires techniques et financiers se sont inscrits dans les priorités du pouvoir de Conakry :

« Nous avons l’immense honneur et la responsabilité de suivre l’opérationnalisation de la feuille de route du gouvernement qui se traduit dans le programme de référence intérimaire. C’est un programme qui campe les actions de l’État, c’est-à-dire les actions de tous les sectoriels. Et ce programme là a été évalué et le suivi de sa mise en œuvre est en train d’être fait au niveau du ministère du Plan. Une des choses essentielles que nous sommes en train de faire aussi en terme de bilan au niveau du ministère du Plan, c’est de repenser la planification en Guinée. Et le suivi et l’exécution des politiques publiques en terme d’outils aussi, de formations et de renforcement de capacités. Aujourd’hui, ce qu’il faut retenir, c’est que nous avons un programme qui est en train d’être suivi au niveau du gouvernement et au ministère du Plan. Nous avons également de la mobilisation des ressources que nous sommes en train de faire avec l’État et les partenaires. Ces derniers accompagnent l’État, mais comment ? Aujourd’hui, nous sommes en train de leur dire qu’on a un chef d’orchestre qui est le gouvernement, il faut suivre sa cadence. Et les partenaires l’ont compris, ils s’inscrivent dans ces priorités », a-t-elle fait savoir avant de poursuivre :

Sélectionné pour vous :  Siguiri: le corps sans vie d'une fille de 9 ans victime de noyade, retrouvé au bord du fleuve Djoliba

« Aujourd’hui, en terme de mobilisation de ressources de la coopération, nous sommes à plus de 2 700 milliards de francs guinéens qui ont été mobilisés. Et ces fonds non seulement ont servi à la construction de l’institut national de santé publique, à la finalisation du pont de la Soumba. Nous avons d’autres points qui vont être construits aussi au niveau de Faranah. Nous avons aussi la mobilisation de ressources qui a été faite pour le chronogramme de la transition pour l’appui à la formation technique. Nous avons aussi des fonds qui ont été mobilisés pour le renforcement du système statistique national. Et plus encore, aujourd’hui, on parle de refondation de l’État, mais comment nous allons refonder l’État si nous n’avons pas les outils de base ? Si nous voulons construire les politiques publiques solides, nous voulons opter pour le développement durable, il faut des données fiables pour la répartition équitable des ressources », a-t-elle indiqué.

 

Mohamed Lamine Souaré pour Siaminfos.com

 

 

 

 

Laisser une réponse
Share to...