Sélectionné pour vous :  Elie Kamano descend Koundouwaka : « Je ne parle pas de quelqu’un qui n’a pas le même gabarit intellectuel que moi »

Diagnostic du ministre Guillaume sur les défaillances du système éducatif : « C’est le médecin après la mort », dixit Michel Pépé du SNE

Après la sortie du ministre guinéen de l’Enseignement Pré-universitaire et de l’Alphabétisation le weekend dernier, faisant le diagnostic sur les difficultés auxquelles l’école guinéenne est confrontée, notamment, le vieillissement des programmes, le manque d’infrastructures scolaires entre autres, les réactions ne se font pas attendre chez les acteurs éducatifs. Le secrétaire général du syndicat national de l’éducation interrogé ce lundi, 25 septembre 2023, parle d’une sortie tardive.

La réalité décrite par le ministre Guillaume Hawing faisant cas du manque à gagner dans le système éducatif guinéen lorsqu’il parle de « 5 850 écoles sans latrines, sans points d’eau, du manque de 234 857 table-bancs, des infrastructures vétustes et de programmes vieillissants », est un secret de polichinelle, selon Michel Pépé Balamou. Mais malheureusement, cette vérité de Guillaume vient en retard, dit-il.

« Seulement le seul dédain est qu’on attend à une semaine de la rentrée scolaire pour faire cette sortie. Donc elle n’est pas opportune et pragmatique. On devait la faire dès après la proclamation des résultats et la remontée des rapports des différentes structures déconcentrées du MEPU-A à l’intérieur du pays, ensuite le suivi et l’évaluation faits par l’Inspection générale de l’éducation pour faire l’état des infrastructures, du personnel enseignant, des équipements, des matériels didactiques et de l’encadrement rapproché. C’est à l’issue de tous ces travaux techniques en amont que le ministre pouvait en aval, communiquer sur les défaillances de notre système éducatif et pendant les trois mois de vacances, travailler à ce qu’une solution soit trouvée bien avant l’ouverture des classes. Donc, c’est le médecin après la mort », a déclaré le syndicaliste dans l’émission  »Le Scanner  », de nos confrères de CAVI médias.

Sélectionné pour vous :  Cascade d'incendies à Conakry : "C’est une colère divine qui est en train de se déverser sur les Guinéens", selon Aboubacar Soumah 

 

Cheick Fantamadi pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...