Sélectionné pour vous :  Le gouvernement guinéen relève le défi à Dubaï : "Des annonces de financement du PRI à hauteur de 7 milliards de dollars enregistrées"

Vers le retour des leaders en exil ? « Ce n’est pas exclu que tous les leaders membres des forces vives viennent ensemble » (Fodé Baldé de l’UFR)

Après l’accueil réservé samedi dernier au président de la transition guinéenne de retour des Nations-Unies, certaines formations politiques veulent en faire autant pour tous les leaders qui vivent en exil. Chez l’UFR, le parti de Sidya Touré qui a fait l’annonce, à travers son responsable, chargé de communication qui a été interrogé par un reporter de Siaminfos.com.

Fodé Baldé dit à qui veut l’entendre qu’il se fera désormais promoteur du retour des acteurs politiques et sociaux de la Guinée qui sont en exil. Puisque selon lui, ces leaders méritent aussi d’être accueillis à la dimension de l’accueil qui a été réservé samedi, 23 septembre dernier au colonel Mamadi Doumbouya.

« Il nous a montré qu’on peut demander à nos leaders de rentrer. Parce qu’on peut les recevoir de la même façon. Donc moi je serais promoteur de l’arrivée conjuguée des leaders politiques en Guinée. Je pense que nos partis politiques s’organiseront pour leur réserver un accueil à la dimension de l’amour que nous avons pour eux, mais aussi de l’impact que cela va apporter dans la construction de notre pays. Je pense qu’aujourd’hui, nous pouvons nous aussi, conjuguer nos efforts pour pouvoir réserver un accueil chaleureux à tous nos leaders qui sont en exil, parce que le président de la transition nous a montré le chemin. La voie a été tracée par le CNRD et nous allons la suivre. Ce n’est pas exclu que tous les leaders membres des forces vives, je veux parler de Cellou Dalein Diallo, du président Sidya Touré, de Foniké Mènguè, de l’honorable Saïkou Yaya Barry, Sékou Koundouno, de Mohamed Tall et de tous ceux qui sont en exil, viennent ensemble dans le même vol et on ira les chercher à l’aéroport comme ça a été fait pour le colonel Mamadi Doumbouya », a-t-il martelé.

Sélectionné pour vous :  Le gouvernement guinéen relève le défi à Dubaï : "Des annonces de financement du PRI à hauteur de 7 milliards de dollars enregistrées"

A rappeler que la plupart de ces leaders susmentionnés sont dans le collimateur de la justice guinéenne.

 

Cheick Fantamadi pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...