Sélectionné pour vous :  Fête du 2 octobre à Kindia: "Notre pays assure pleinement sa souveraineté" (Gouverneur de la région)

Faranah : Un incendie d’origine inconnue ravage une vingtaine de cases, à Kanda

Dans l’après-midi du mercredi, 27 décembre 2023, un incendie s’est déclaré dans le secteur Kanda, relevant de la sous-préfecture de Nialia, préfecture de Faranah. Il n’y a pas eu de pertes en vie humaine mais les dégâts matériels sont énormes, selon nos informations obtenues d’une source locale. Cet incendie dont l’origine reste encore inconnue, a ravagé une vingtaine de cases rondes, apprend-on.

Interrogé par notre correspondant, Sayon Oularé, un des sinistrés a expliqué les circonstances dans lesquelles ce drame est survenu.

« Ce mercredi, nous avons procédé à la circoncision de nos enfants. J’ai quitté le lieu de circoncision pour aller prendre le manger des enfants circoncis. A quelques mètres, j’ai aperçu la flamme sur la case de mon grand frère. Je suis venu en courant et j’ai trouvé que la flamme montait sur le toit. J’ai tenté de pousser la toiture mais je ne pouvais pas. C’est ainsi que que j’ai crié. Mon neveu est venu s’ajouter à moi, mais rien n’en était. Entre-temps, les gens sont venus. Mais avec le mouvement du vent, la flamme s’est rapidement propagée. Pas de pertes en vie humaine mais 22 cases et leur contenu sont partis en fumée », a-t-il indiqué.

Trouvé sur les lieux du drame, l’adjoint du chef de secteur de Kanda, Samah Oularé, a fait savoir que : « Aujourd’hui nous sommes sinistrés. C’est une volonté de Dieu et nous nous en remettons à cette volonté divine. Nous remercions tous ceux qui ont contribué à éteindre le feu. Ces 22 cases et leur contenu sont partis en fumée. Nous demandons l’appui de notre maire auprès des autorités et des personnes de bonne volonté afin qu’ils volent au secours des sinistrés. Les gens ont perdu leurs nourritures, leurs habillements mais aussi leurs habitations. Nous demandons incessamment de l’aide », a-t-il lancé.

Sélectionné pour vous :  Dr Koureissy Condé sur la notion de parti politique : "Il n'y a pas de petit parti, les partis ne se créent pas que pour le fauteuil présidentiel"

Pour sa part, le maire de la commune rurale de Nialia, Manty Mory Oularé a lancé un appel aux personnes de bonne volonté.

« Cet incendie a été un désastre pour Kanda. Au-delà des nourritures, des habits et des habitations, plus de 4 millions de francs guinéens sont partis fumée. Nous tendons la main aux résidents et aux ressortissants de Kanda, de la sous préfecture de Nialia partout où ils se trouvent ainsi que les autorités à tous les niveaux, les personnes de bonne volonté d’aider ces sinistrés », a-t-il lancé.

 

Faranah, Fanta Lancinet Keita pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...