Sélectionné pour vous :  Siguiri: saisie d'une forte somme d'argent, une grande quantité de chanvre indien et des armes à feu

Fermeture des stations d’essence: à Faranah, le prix du litre de carburant grimpe à 20 000 francs guinéens

Suite à l’incendie du dépôt des hydrocarbures dans la capitale guinéenne, la circulation des personnes et leurs biens connaît un impact majeur. A Faranah, l’obtention d’un litre de carburant relève d’un véritable parcours de combattant. La fermeture des stations-service ordonnée par le gouvernement plonge la ville dans une pénurie d’essence. Et selon le constat fait par notre correspondant sur le terrain, le litre d’essence est vendu jusqu’à 20000 gnf au marché noir.

Une situation qui inquiète les usagers de la route, à l’image de Solo Cissé.

« Je suis venu à la station et on m’a dit qu’il n’y a pas de carburant. J’ai ma soeur qui est malade au village. Je voudrais aller la prendre pour l’envoyer à l’hôpital mais je n’ai pas trouvé de carburant. J’ai voulu emprunter le taxi-moto mais le prix qu’on m’a dit est insupportable. Je suis allé au marché où le litre se négocie à 20000 », a-t-il indiqué.

De son côté, Fodé Traoré lance un appel aux autorités de Faranah :

« L’acte qui s’est produit à conakry est vraiment déplorable. Mais à Faranah, les vendeurs de carburant exagèrent. Ils ont mis l’essence dans les bidons et les cacher. Ils refusent de servir la population et imposent leur prix comme s’il n’y a pas d’autorité. Nous demandons aux autorités de prendre les dispositions pour la stabilisation du prix pour le bonheur de la population », a-t-il lancé.

Face à cette situation, le prefet et le maire de Faranah ont fait un communiqué radiodiffusé sur les antennes de la Radio Rurale de Faranah relative à la vente du carburant dans les bidons. Ces autorités comptent traquer toute personnes qui tenterait de hausser le prix de carburant dans leur juridiction.

Sélectionné pour vous :  Pierre Koly Goépogui rétorque : <>>

 

Faranah, Fanta Lancinet Keita pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...