Sélectionné pour vous :  Retour rapide à l'ordre constitutionnel : Le Front citoyen voit le jour et lance ses activités

Fin de la mission du FMI en Guinée : ces grandes annonces à l’issue des deux semaines d’évaluation de l’économie guinéenne 

Dans le cadre du titre 4 du FMI et de l’impact de l’incendie du principal dépôt des hydrocarbures de Conakry, une mission du Fonds Monétaire International (FMI) a séjourné du 31 janvier au 13 février 2024 à Conakry. A l’issue des deux semaines d’évaluation de l’économie guinéenne, des grandes annonces ont été faites par les deux parties.

Au cours de la cérémonie de clôture, la Cheffe de la délégation du FMI, Madame Pilar Garcia MARTINEZ a fait des recommandations issues de ces deux semaines de travaux essentiellement sur le projet Simandou et son régime fiscal, l’apport du secteur minier, l’accroissement de la mobilisation des recettes fiscales et douanières, la politique monétaire, les prix de référence ainsi que la gouvernance économique et financière.

« Le Ministre de l’Economie et des Finances, Gouverneur de la Guinée pour le Fonds Monétaire International a salué les recommandations du FMI dans le cadre du titre 4. Il a promis la mise en place d’un cadre juridique et réglementaire pour la prise en charge de ces recommandations. Monsieur Moussa CISSÉ s’est également réjouit de la mise en place d’un plan d’urgence issu de l’évaluation des impacts du drame de Kaloum. L’enveloppe de ce plan correspond potentiellement à 25% de la quote-part du DTS disponible de la Guinée au niveau du FMI qui cumule autour 75 millions de dollars US », rapporte la cellule de communication du ministère du budget.

Toujours sur les impacts de l’incendie du principal dépôt des hydrocarbures de Conakry, apprend-on, le ministre de l’Économie et des Finances a indiqué que ses effets ont eu des répercussions sur toute l’étendue du territoire et nécessite un plan stratégique d’investissement d’urgence. « C’est pourquoi le Gouvernement sollicite le rehaussement de cette quote-part à 50%. Il a aussi fait savoir à la mission tous les efforts de digitalisation dans le secteur de la mobilisation des recettes fiscales et douanières ».

Sélectionné pour vous :  Le gouvernement guinéen relève le défi à Dubaï : "Des annonces de financement du PRI à hauteur de 7 milliards de dollars enregistrées"

Dans le volet sécurité, informe la cellule de communication du ministère du budget, « monsieur Moussa CISSÉ a aussi mis un accent particulier sur les besoins de la Guinée à renforcer son arsenal sécuritaire à cause notamment de sa proximité avec les pays du sahel où des groupes djihadistes sévissent ».

En réponse, « le Directeur Général Adjoint du Département Afrique du FMI a affirmé que son institution fera de son mieux pour appuyer la Guinée pour ses besoins immédiats. Il a également réitéré la volonté du Fonds Monétaire International d’avoir avec la Guinée un programme pour plus d’impact dans le moyen terme ».

 

Abdourahmane Pilimini Diallo pour siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...