Sélectionné pour vous :  Général Sékou Jamal Pendessa, héraut intrépide de la liberté de la presse (Par Mohamed Mara)

Concours local des enseignants contractuels en décembre ? « Nous n’avons pas encore reçu le rapport final des négociations », dixit Julien Yombouno

Le concours local d’intégration à la fonction publique pour les enseignants contractuels sera-t-il organisé au mois de décembre prochain comme convenu lors des négociations tripartites entre le mouvement syndical, le patronat et le gouvernement guinéen ? C’était la question posée au ministre du Travail et de la Fonction Publique à l’occasion de sa conférence de presse animée sur l’état d’avancement de l’enrôlement biométrique des fonctionnaires. Julien Yombouno a laissé planer un doute sur cette question sous prétexte que son département n’a pas encore reçu le rapport final des négociations tripartites.

Dire que les enseignants contractuels de Guinée seront soumis à un concours décentralisé à partir du mois de décembre prochain, cette information est à prendre avec des pincettes. C’est du moins ce qu’a fait savoir le ministre du Travail et de la Fonction Publique ce vendredi, 8 septembre 2023. A la réponse de la question posée par un journaliste de Siaminfos.com à cet effet, Julien Yombouno dit à qui veut l’entendre qu’aucune date n’est d’abord annoncée pour l’organisation du concours pour l’intégration à la fonction publique en Guinée. Pour le cas spécifique des enseignants contractuels, le ministre laisse entendre que ce qui a été annoncé par le mouvement syndical reste à vérifier.

« Il y a des étapes, il y a une commission de négociations en place qui a été mandatée par les différentes structures. C’est-à-dire, au nom du tripartisme qui fait fonctionner un pays à savoir le syndicat, le patronat et le gouvernement représenté par les départements ministériels en charge de la question des fonctionnaires et des travailleurs. Concours en décembre pour les enseignants contractuels ? Ça peut être possible, mais la commission a reçu le mandat d’analyser les faits et de faire de propositions mais totalement de décider. Donc si tel est le cas qu’un concours sera organisé en décembre en faveur des contractuels de l’éducation, nous n’avons pas encore reçu le rapport final de ces négociations et nous l’attendons. Peut-être nous pourrons donner l’aval, parce que si vous donnez des responsabilités à des gens, ce n’est pas de rejeter systématiquement leur proposition si non, ça n’aurait pas de sens. Ça pourrait être validé si c’est le cas. Mais encore unes fois, ça mérite d’être vérifié, cette information », persiste le ministre du Travail et de la Fonction Publique.

Sélectionné pour vous :  Conakry : le RAGED-Guinée accompagne des femmes victimes de violences basées sur le genre 

 

Cheick Fantamadi pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...