Sélectionné pour vous :  Labé : immersion dans l'école primaire de Hafia 1 qui souffre d'un gigantesque manque de latrines et tables-bancs 

Gaoual interdit dans une Mosquée aux États-Unis par le fédéral de l’UFDG ? « Il est impératif que le parti clarifie sa position sans délai » (intéressé)

Les relations entre le ministre Ousmane Gaoual Diallo, exclu de l’UFDG et les responsables du parti deviennent de plus en plus tendues. Depuis la semaine dernière, des informations faisant état d’une interdiction formelle du ministre porte-parole du gouvernement de mettre ses pieds dans une mosquée à Bronx, aux États-Unis par le fédéral de l’UFDG enflamment la presse et les réseaux sociaux.

A travers un post publié sur son compte X (Twitter), Ousmane Gaoual Diallo a déploré cette sortie du fédéral de l’UFDG de Bronx qui, selon lui, fait une confusion entre la religion et la politique.

« La séparation entre la religion et la politique est impérative pour préserver l’harmonie sociale et le respect des croyances individuelles. Il est inquiétant de constater que certains responsables de l’UFDG semblent mêler ces sphères sensibles, propageant ainsi la haine avec l’aval de Cellou Dalein Diallo. Il est crucial de condamner fermement cette confusion entre foi et politique, car elle nuit à la crédibilité du parti. Garder le silence face à cette instrumentalisation religieuse à des fins politiques est inacceptable. Nous exhortons la direction nationale à prendre publiquement position en faveur de la séparation claire entre religion et politique. Il est de notre devoir de promouvoir un débat politique respectueux, éloigné de tout extrémisme religieux », a-t-il déclaré.

Dans cette sortie, le ministre Ousmane Gaoual Diallo a condamné les propos de ce responsable de l’UFDG et a invité la directrice nationale du parti à clarifier sa position dans une déclaration publique.

« La communauté guinéenne de New York et au-delà condamne largement l’appel du secrétaire fédéral de l’UFDG du Bronx visant à restreindre l’accès à la mosquée guinéenne de Bronx. Tant pour moi que pour le Président de transition Mamadi Doumbouya et la délégation guinéenne. Il est impératif que le parti clarifie sa position dans une déclaration publique sans délai », a-t-il lancé.

Sélectionné pour vous :  Journée de la liberté de la presse : Des journalistes guinéens dénoncent leurs conditions de vie et de travail

Le ministre porte-parole du gouvernement appelle à un engagement résolu de tout un chacun « en faveur d’un environnement politique dénué de toute ingérence religieuse, pour le bien-être de la société guinéenne ».

 

Abdourahmane Pilimini Diallo pour siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...