Sélectionné pour vous :  Guinée : les enseignants contractuels dans la rue pour exiger le paiement de leurs arriérés de salaire

Vers une manifestation anti Doumbouya à New York ? : « Ce sont les conséquences d’avoir renié les engagements du 5 septembre 2021 » (Cellou Baldé)

La 78ème session ordinaire de l’Assemblée générale des Nations-Unies s’ouvre ce mardi, 19 septembre 2023 au siège de l’Institution, à New York. La Guinée sera bel et bien représentée par le colonel Mamadi Doumbouya, qui s’envole ce lundi pour les États-Unis. Selon certaines indiscrétions, des Guinéens mécontents de la gestion du Comité National du Rassemblement pour le Développement (CNRD) et de son président, entendent exprimer leur ras-le-bol.

Interrogé là-dessus ce lundi, 18 septembre 2023, le responsable des fédérations de l’intérieur de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), a laissé entendre que cet état de fait a bel et bien une cause :

« Ce climat qui se passe du côté des États-Unis est la conséquence du comportement de la junte au pouvoir depuis le 5 septembre 2021. Sinon à l’image des jours suivants du coup d’État, nous n’aurions pas eu aujourd’hui de pro ou anti CNRD, nous aurions eu une effervescence de Guinéens dans la ferveur et dans la communion en train de recevoir un président de la transition même si c’est quelqu’un qui est auteur d’un putsch pour arriver au pouvoir, mais aurait quand même respecté les engagements de départ. Donc ce sont les conséquences d’avoir renié les engagements du 5 septembre 2021, c’est ce qui fait aujourd’hui nous avons des pro et anti CNRD du côté de New York. Le 5 septembre 2021 et les jours suivants, aucun centime n’avait été dépensé pour que les Guinéens dans leur majorité sortent pour applaudir et accueillir le CNRD. Si deux ans après ça peine à mobiliser, je crois que c’est très aisé de tirer la conséquence. Qu’est-ce qui est fait ? Où est la nouvelle Constitution de notre pays ? Le projet de code électoral, l’organe de gestion des élections, le fichier électoral ? Quand on met cela en relief avec la mission régalienne d’un gouvernement de transition, même s’il y a des petites actions de colmatage qui sont salutaires pour les populations, mais la mission régalienne c’est les actions en lien avec le retour à l’ordre constitutionnel et on n’a rien à présenter par rapport à ça à la tribune des Nations-Unies. Ce n’était pas nécessaire que le colonel se déplace, il y a les grands chantiers liés au retour à l’ordre constitutionnel. Il faut travailler à poser les actes dans le pays, nous allons assister à un discours qui va mettre en exergue le souverainisme de nos pays », a martelé Cellou Baldé chez nos confrères de FIM FM.

Sélectionné pour vous :  Macky Sall renonce au troisième mandat : "Si Alpha Condé avait pris la décision de ne pas...on ne serait pas dans cette situation", (Edouard Zotomou)

 

Mohamed Lamine Souaré pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...