Sélectionné pour vous :  Manifestation contre la SMD à Siguiri : plusieurs présidents de districts suspendus pour faute lourde par le préfet 

Guillaume Hawing ferme : « Tant que le CNRD sera au pouvoir, il n’y aura pas de fuite de sujets en République de Guinée »

En conférence de presse ce mercredi, 19 juillet 2023, le ministre de l’Enseignement Pré-Universitaire et de l’Alphabétisation s’est longuement exprimé sur les fuites de sujets pendant les examens nationaux et les dispositions prises pour lutter contre ce phénomène.

Dans sa communication, Guillaume Hawing s’est félicité du résultat obtenu de l’initiative d’interner en 2022 les différents acteurs impliqués dans le choix de sujets pour éviter la fuite, malgré dit-il, les critiques de leurs détracteurs.

« Quand nous avons dit que nous allons interner tous ceux qui seront associés au pré-choix jusqu’au choix des sujets pendant 45 jours, on a été traités de fous, on a été traités de révolutionnaires, on a été traités de dictateurs, on a dit qu’on peut faire. Quand vous voulez innover, quand vous voulez changer les choses, il faut fermer les yeux, il faut fermer les oreilles, sinon tu ne bougeras pas. Nous sommes restés droit dans nos bottes, indéboulonnables et nous avons interné les gens pendant 45 jours, ni téléphones, pas de sorties, coupés du monde, coupés de leurs parents et nous avons réussi pour une première fois en 2022, un examen sans fuite de sujets. Nous avons été découragés, mais cela a payé. Et cette année, personne n’a parlé de ça. Imaginez, si on avait cédé aux racontars des uns et des autres, on allait continuer avec la même hémorragie, la même fuite de sujets », a-t-il déploré.

Concernant l’initiative des Codes QR aussi en 2023, le ministre de l’Enseignement Pré-universitaire et de l’Alphabétisation a indiqué que la fermeté du département a fini par payer.

Sélectionné pour vous :  Éducation : la Directrice nationale des Cantines scolaires du MEPU-A suspendue pour "faute lourde" (raisons)

« Cette année aussi, quand nous avons parlé des Codes QR, ils ont crié sur tous les toits. Mais comme je suis très imperturbable, nous sommes restés droit dans nos bottes. Et vous avez tous vu les résultats. Le premier qui a tenté, vous avez vu. Au tant de fois, on allait mettre main sur tous ceux qui allaient tenter. Il suffit que tu mettes le sujet en ligne, nous saurons précisément ça vient de quel centre. Je sais que l’année prochaine aussi, personne ne parlera de Codes QR. Si on avait démissionné, les gens allaient continuer dans leurs bêtises, continuer à copier et puis les tocards allaient prendre la place des meilleurs », a-t-il martelé.

Pour toutes ces réformes engagées, Guillaume Hawing rassure qu’il n’y aura plus jamais fuite de sujets en Guinée pendant le règne du CNRD lors des examens nationaux.

« Croyez-moi, vous pouvez noter quelque part, tant que le CNRD sera au pouvoir, je ne dis pas tant que Guillaume sera ministre, mais tant que le CNRD sera au pouvoir, il n’y aura pas de fuite de sujets en République de Guinée. On peut considérer ça comme une vieille histoire et passer à autre chose », a déclaré le ministre.

Pour le ministre de l’enseignement pré-universitaire et de l’alphabétisation, la première crédibilité d’un examen national, c’est la maîtrise de la fuite de sujets.

 

Abdourahmane Pilimini Diallo pour siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...