Sélectionné pour vous :  Primature: Bah Oury préside sa première session du conseil interministériel 

Guinée : Cellou Dalein dénonce la « folie liberticide » de la junte contre la presse

La presse guinéenne, à l’instar de celles des autres pays du monde, a célébré ce vendredi, 3 mai 2024, la journée internationale de la liberté de la presse. Cette 31ème célébration placée sous le thème : « La presse au service de la planète : le journalisme face à la crise environnementale », intervient dans un contexte où la presse privée guinéenne et les autorités de la transition semblent ne plus conjuguer le même verbe. Une situation qui irrite l’ancien Premier ministre Cellou Dalein Diallo.

Le leader de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) a dénoncé la « folie liberticide » de la junte contre la presse avant d’exprimer son soutien à celle-ci :

« La presse guinéenne aura été durement éprouvée ces derniers mois par les autorités de la Transition qui n’ont rien ménagé pour la museler. Le CNRD n’a pas hésité, en instrumentalisant la HAC et l’appareil judiciaire, à procéder à l’arrestation, à la séquestration de journalistes, au démantèlement des émetteurs des groupes de presse, au brouillage des ondes et à la coupure d’Internet. Ces entraves récurrentes à l’exercice de la liberté de la presse, en invoquant très souvent des raisons de Sécurité Nationale, ne visaient en fait qu’à faire taire les critiques qui dénonçaient la corruption et l’enrichissement effréné des dirigeants ainsi que la violation de la Charte de la Transition. Je saisis l’opportunité que m’offre la célébration de cette journée pour exprimer ma solidarité à tous les journalistes victimes de cette folie liberticide de la junte et pour réitérer mes encouragements et mon soutien à tous ceux qui luttent pour la restauration de la liberté de la presse et du droit à l’information », a déploré Cellou Dalein Diallo.

Sélectionné pour vous :  Labé : par maladresse, un enfant ouvre le feu sur deux de ses amis, à Kompanya

 

Mohamed Lamine Souaré pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...