Sélectionné pour vous :  Croisade contre la vente illicite de médicaments : plusieurs commerçants jugés à la CRIEF

Guinée : les travaux d’expansion et de modernisation de l’Aéroport Ahmed Sékou Touré de Conakry lancés

Le gouvernement guinéen à travers le Ministère des Transports et la Société de Gestion et d’Exploitation de l’Aéroport de Conakry (SOGEAC), a procédé ce samedi, 08 avril 2023, au lancement des travaux d’expansion et de modernisation de l’Aéroport International Ahmed Sékou Touré de Conakry. La cérémonie a été présidée par le Premier ministre Dr Bernard Goumou. C’était en présence du président du CNT, des membres du CNRD, des membres du gouvernement, des corps diplomatiques, des représentants des compagnies aériennes et de plusieurs autres invités.

Ce projet ambitieux dont la réalisation est confiée à la société turque « Albayrak », est composé d’un nouveau Terminal passagers de 32 mille mètres carré, d’un nouveau Terminal Cargo de 3 mille 600 mètres carré, des nouveaux Bâtiments administratifs de la SOGEAC et ses dépendances, d’une nouvelle Tour de contrôle, d’une nouvelle Caserne des pompiers, d’une nouvelle Centrale électrique, d’un nouveau Pavillon présidentiel, d’un Bâtiment de la Gendarmerie de Transport Aérien (GTA), d’un Complexe hôtelier de cinq étoiles et la Rénovation de la piste d’atterrissage et les voies de circulation.

Dans son discours de circonstance, Namory Camara, Directeur général de la SOGEAC a indiqué que la mise en œuvre de ce projet répond aux exigences du trafic aérien mondial qui connait sans cesse une hausse vertigineuse du nombre de passagers.

« L’Organisation Internationale des Transporteurs Aériens prévoit en effet que le trafic aérien mondial devrait quasiment doublé d’ici 2025 passant de 3,8 milliards à 7,2 milliards de passagers. Cette envolée du trafic aérien fait pèser des contraintes supplémentaires sur notre Aéroport qui se trouve déjà au maximum de sa capacité. Notre Aéroport reste donc confronté à des nouveaux défis pour gérer efficacement le nombre sans cesse croissant de passagers et les marchandises ainsi que pour concevoir des solutions et de produits respectueux de l’environnement tout en satisfaisant aux normes de sécurité aujourd’hui exigées partout dans le monde. Ces défis ont mis en exergue les limites de notre infrastructure aéroportuaire qui a été conçue et construite autour d’un trafic de 500 mille passagers. Efficacité, flexibilité, résilience, decarbonisation, innovation sont aujourd’hui plus que jamais les principaux leviers pour assurer la compétitivité, l’attractivité et le succès du transport aérien. C’est pour toutes ces raisons qu’il était plus que nécessaire de se doter d’une plateforme aéroportuaire moderne, respectueuse de l’environnement et surtout répondant aux exigences de modalité. C’est dans cette perspective que son Excellence monsieur le Président de la transition a fait de ce projet une priorité présidentielle », a-t-il fait savoir.

A en croire le DG de la SOGEAC, « ce projet contribuera inexorablement à la compétitivité de notre Aéroport face au reste du monde. Nous ne competissons pas entre nous ou nous ne competissons pas avec la sous région, mais nous competissons avec le reste du monde. Avec le développement de ce projet d’envergure, la certification à l’OACI nous tend la main car il vient définitivement résoudre les nombreux problèmes liés au nom-respect des normes de sécurité et de sûreté aéroportuaire », a dit Namory Camara.

Sélectionné pour vous :  Sidya Touré sur la mort de ‘’Sans loi’’ : « De par sa contribution à la recherche de l’unité nationale, c’est une énorme perte pour notre pays »

De son côté, le ministre des Transports a rassuré quant à la réalisation effective des travaux d’expansion et de modernisation de l’Aéroport international Ahmed Sékou Touré, ainsi que la poursuite de la réflexion pour la construction d’un nouvel Aéroport international hors de Conakry.

« Soyez rassurés que la vision et la détermination du Chef de l’État, le Colonel Mamadi Doumbouya ne permettront pas de faire la pose de la première pierre qui n’aboutit pas à une réalisation concrète, comme nous en avons observé par le passé. L’expansion et la modernisation de l’Aéroport international Ahmed Sékou Touré seront bel et bien exécutées conformément au cahier des charges établi. J’en appelle au soutien de tous pour une pleine réussite de cet ambitieux projet qui constituera une première dans le domaine aéronautique en Guinée. (…) Ce projet d’expansion et de modernisation de l’Aéroport international Ahmed Sékou Touré ne signifie pas que nous abandonnons l’idée d’un nouvel Aéroport international hors de la capitale; loin de là. Un nouvel Aéroport international digne de nom aux normes internationales doit rentrer dans une réflexion beaucoup plus globale et stratégique pour notre pays. Notre ambition pour y arriver devra se porter beaucoup plus vers la création d’une ville aéroportuaire », a lancé Félix Lamah.

Au nom du Président de la transition, le Premier ministre a tenu à saluer vivement les efforts déployés par les équipes de la SOGEAG pour la mise en œuvre de ce gigantesque projet. Dr Bernard Goumou a ensuite invité la société Albayrak chargée de réaliser les travaux au respect des délais contenus dans le cahier des charges.

« Nous les invitons humblement à rester dans les délais contractuels pour concrétiser cette initiative présidentielle. Le gouvernement à travers le Ministère des transports mettra tout en œuvre pour la conception et la mise en œuvre des réformes et investissements nécessaires au renforcement de la notoriété de l’Aéroport international Ahmed Sékou Touré », a promis le Chef du gouvernement.

A noter que le délai contractuel d’exécution de ce projet de haute portée d’expansion et de modernisation de l’Aéroport international Ahmed Sékou Touré est de 20 mois.

 

 

Abdourahmane Pilimini Diallo pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...