Sélectionné pour vous :  Levée de restrictions après le sinistre de Kaloum : la circulation toujours paralysée, l’administration au ralenti (constat)

Guinée : vers la reprise des manifestations pour le retour à l’ordre constitutionnel 

Vraisemblablement, l’étau risque de se resserrer autour de la junte guinéenne dans les semaines à venir. En effet, plusieurs auteurs socio-politiques semblent être irrités par les récentes déclarations du Premier ministre sur le retour à l’ordre constitutionnel en Guinée.

Joint au téléphone ce lundi, 20 mai 2024, le coordinateur national du Front National pour la Défense de la Constitution (FNFC) n’a pas fait de cadeau au pouvoir de Conakry.

Oumar Sylla, alias Foniké Mengué a mis en garde le chef de la junte guinéenne Mamadi Doumbouya : « Si le président de la transition refuse de comprendre pour sortir la Guinée de cette impasse, nous serons obligés de passer à la vitesse supérieure. Le fNDC est un mouvement qui obéit aux 3 « i » : indomptable, imbattable et indeblonable. On n’abandonne jamais, c’est pourquoi le FNDC est un mouvement infrapabale. Le combat, quand on le commence, on y va jusqu’au bout. Ce qui s’est passé avec le pouvoir d’Alpha Condé, c’est ce qui va se passer avec celui de Doumbouya. A la fin de ce mois, je vais rentrer au pays. En plus des coalitions, nous allons lancer une grande concertation de toutes les forces vives de la nation avec un seul objectif, exiger le retour à l’ordre constitutionnel à la fin de l’année 2024″, a-t-il martelé chez nos confrères de FIM FM.

 

Mohamed Lamine Souaré pour Siaminfos.com

Tél. : 627 56 46 67  / 660 23 01 03 

E-mail : souaremohamedlamine56@gmail.com

Sélectionné pour vous :  Gestion de la transition : « Je constate avec préoccupation que nous revenons à la case de départ » (Dr Gouressy Condé)
Laisser une réponse
Share to...