Sélectionné pour vous :  Évasion de Dadis Camara et cie à la maison centrale: Col Moussa Tiègboro Camara repris et reconduit en prison

Possible glissement de la transition : « Bah Oury n’est que la marionnette du CNRD », dixit Abdoulaye Kourouma du RRD

« Le calendrier pour le retour à l’ordre constitutionnel tel que défini, ne le sera pas »,selon Bah Oury. Le Premier ministre guinéen l’a encore rappelé samedi dernier sur TV5 monde. Bah où il est resté droit dans ses bottes pour dire à la classe politique guinéenne et au peuple de Guinée que la transition ne connaîtra pas son épilogue au mois de décembre prochain. Ce qui fait réagir le président du parti RRD.

Abdoulaye Kourouma que nous avons interrogé ce lundi, 20 mai 2024, indique que le Premier ministre Amadou Oury Bah est en train de jouer le jeu des militaires au pouvoir.

« Bah Oury accepte qu’on lui fasse dire ce qui est déjà acté au niveau du CNRD. Il joue le jeu des militaires pour se maintenir et maintenir son poste du premier ministre. C’est une décision qu’il est en train de faire passer dont lui-même n’a pas été associé à la prise de ladite décision. Il accepte de se faire manipuler, de passer un message qui n’est pas de lui. Bah Oury n’est que la marionnette du CNRD. Parce qu’il dit quelque chose qui ne vient pas de lui. Car pour passer le message que le CNRD veut faire passer sans passer par les militaires, il faut trouver un civil », a-t-il dénoncé.

Par ailleurs, le président du parti RRD lance un message à l’endroit du Premier ministre.

« Tout ce que nous voulons c’est la stabilité dans notre pays, c’est la quiétude sociale. Je réitère encore, la stabilité de ce pays se trouve dans les mains de Bah Oury. Il faut qu’il sache qu’il est un homme politique. Il sait ce que c’est que les mouvements sociaux, il sait ce que c’est que les révoltes sociales, il sait ce que c’est que les mouvements politiques. Oui le peuple de Guinée est un peuple résilient, mais il ne faut pas qu’il pense qu’il peut continuer à torturer la population et que ça va marcher, non! », a-t-il lancé.

Sélectionné pour vous :  Gabriel Haba aux détracteurs du CNRD : "Il est important de réaliser que l'échec d'un régime renvoie à l'échec de toute une nation"

Tout de même, Abdoulaye Kourouma reste convaincu que le prolongement de la transition doit être l’émanation de tous les acteurs concernés.

« Quand vous êtes dans une transition qui n’est pas émanent du peuple, il faut avoir le consensus des acteurs sociopolitiques. Que l’on prolonge la transition ou pas, s’il y a la concertation, si les parties sont impliquées par consensus, nous pouvons trouver une date », a-t-il conclu.

 

Cheick Fantamadi pour Siaminfos.com

Tel : 621 81 88 35

Laisser une réponse
Share to...