Sélectionné pour vous :  Gaoual : des voix s'élèvent contre le nuage de poussière qui couvre la ville

Kankan : deux ouvriers retrouvés morts dans une fosse septique à l’ENAE de Bordo

L’insécurité refait surface dans la commune urbaine de Kankan. Ce dimanche, 3 mars 2024, les corps sans vie de Pépé et Jean, tous ouvriers de la société en charge de la reconstruction des bâtiments de l’École Nationale d’Agriculture et d’Élevage de Bordo (ENAE), ont été retrouvés dans une fosse septique où ils étaient en train de regrouper des bois servant de piliers pour la dalle.

Même si les raisons de leur décès n’ont pas été révélées par les médecins et les officiers de police judiciaire présents sur le terrain, Kolie Guilavogui, un autre ouvrier travaillant sur le chantier, est revenu sur les circonstances dans lesquelles leurs corps ont été retrouvés :

« Je partais pour faire un transfert de crédit et j’ai aperçu leurs sacs et leurs habits à côté de la fosse septique. Donc, je me suis dit que ce sont mes collègues qui travaillent là-bas. C’est ainsi que je les ai trouvés allongés à l’intérieur. J’ai pensé qu’ils étaient en train de dormir, alors j’ai pris un caillou pour les secouer à plusieurs reprises, mais ils n’ont pas répondu ni bougé. C’est ainsi que j’ai eu l’idée d’appeler mes supérieurs. J’ai pris leurs téléphones et leurs sacs, puis j’ai couru pour informer mon supérieur à la maison », a-t-il raconté.

Tristesse, désolation et consternation se lisaient sur le visage des membres de la communauté de l’ENAE, ainsi que des voisins. Famoudou Diawara, chef de quartier de Bordo, a déploré les conditions dans lesquelles ces ouvriers ont trouvé la mort : « J’ai été informé par le chef de secteur et le président de la jeunesse. Immédiatement, nous nous sommes rendus sur les lieux. À notre arrivée, nous avons trouvé les corps de deux ouvriers de l’entreprise chargée de restaurer l’ENAE dans un puits. Aussitôt, j’ai informé le secrétaire général, qui a à son tour informé le maire. C’est un cas vraiment très malheureux, car jusqu’à présent, la cause réelle de leur décès n’est pas encore connue », a-t-il indiqué.

Sélectionné pour vous :  Guinée : Elhadj Alpha Boubacar DIOP, un éminent cadre capable de donner un souffle nouveau au Ministère de la Promotion Féminine, de l’Enfance et des Personnes Vulnérables (tribune)

Après leurs constats, les médecins et les officiers de police judiciaire présents sur les lieux ont préféré garder le silence sur les motifs du décès de ces deux ouvriers avant d’approfondir les enquêtes. Les corps ont ensuite été transportés à l’hôpital régional de Kankan la suite des enquêtes.

 

Kankan, Pathé Sangaré pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...