Sélectionné pour vous :  Situation sociopolitique tendue en Guinée : « C’est l’image d’un pays en guerre », dixit l’humoriste Mamadou Thug

Kankan : la régularisation du secteur de l’orpaillage dans la région au centre d’une rencontre

Dans la matinée de ce lundi, 13 mai 2024, la coordination régionale de l’Union des orpailleurs de Guinée (UNOG) a rencontré les présidents des orpailleurs des cinq préfectures de la région de Kankan, ainsi que celui de Faranah et de la préfecture de Dinguiraye. C’est la salle de réunion de la chambre préfectorale de commerce, d’industrie et d’artisanat de Kankan qui a abrité cette rencontre.

Il était question de discuter des mesures adéquates pour la sécurisation des orpailleurs et de leurs biens, tout en demandant au bureau national de l’UNOG de faire un maximum d’efforts auprès des autorités du pays pour obtenir une assistance sécuritaire pour leurs magasins pendant la journée. Aussi, de mener une campagne de sensibilisation sur les sites d’orpaillage pour la restauration de notre couvert végétal, de mettre en place un mécanisme de paiement des impôts des orpailleurs au niveau de la région, et de trouver rapidement des solutions pour remédier aux dérapages qui affectent les achats de lingots d’or à l’intérieur du pays.

Dans la salle, chacun a pris la parole pour exprimer ses inquiétudes. À l’issue de cette réunion, des recommandations ont été formulées et seront consignées dans des rapports pour être transmises aux échelons hiérarchiques supérieurs, selon Elhadj Saidou Camara.

« Comme vous pouvez le constater, nous nous sommes réunis aujourd’hui pour des objectifs bien précis. D’abord, la restauration des mines d’or et la stabilisation du prix de l’or. Aujourd’hui, nous avons également discuté du fonctionnement du travail d’orpaillage en Haute-Guinée. Nous avons aussi abordé la question de l’insécurité, car le banditisme dans la région est devenu alarmant. Nous demandons aux autorités de veiller sur la sécurité des orpailleurs et de leurs biens. Nous avons pris des notes et nous allons déjà rédiger un rapport pour les remonter ».

Sélectionné pour vous :  Situation sociopolitique tendue en Guinée : « C’est l’image d’un pays en guerre », dixit l’humoriste Mamadou Thug

Venu de Siguiri pour participer à cette rencontre, El Hadj Mamady Magassouba, président des orpailleurs de ladite prefecture a déjà mesuré l’importance de cet échange.

« Nous avons été appelés par notre coordinateur régional pour venir discuter des problèmes auxquels nous sommes confrontés. Nous rencontrons de nombreux problèmes à Siguiri, mais ce qui nous préoccupe actuellement, c’est l’insécurité et l’instabilité des prix. Nous avons exposé nos préoccupations au coordinateur régional et des propositions de solutions ont été faites ensemble. Nous espérons tout de même trouver une issue favorable », a-t-il indiqué.

Il est à noter qu’après le déploiement d’un important dispositif sécuritaire dans la région, une diminution considérable de l’insécurité a été constatée.

 

Kankan, Pathé Sangaré pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...