Sélectionné pour vous :  Des mains noires pour boycotter le combat "boxer pour l'honneur" en Guinée ? Déçu, Mamadou Axcel Keïta interpelle le Colonel Doumbouya

Kankan : Les opérations de ratissage des points de vente des produits pharmaceutiques impropres à la consommation relancées 

Les opérations de ratissage des produits pharmaceutiques impropres à la consommation ont été relancées ce mercredi, 22 novembre 2023 par les autorités de la préfecture de Kankan. C’est au marché Diaka, considéré comme le nid des pharmacies par terre que cette opération a démarré très tôt ce matin, en présence du parquet général, les autorités militaires, communales et les administrateurs dudit marché.

Présent sur les lieux, Docteur Fafodé Condé, directeur préfectoral de la santé de Kankan y a apporté des précisions.

« Tout a commencé d’abord par une réunion dans le bureau de Monsieur le gouverneur, qui a donné des instructions pour venir sceller toutes les boutiques contenant des produits pharmaceutiques illicites. Donc, y a une mission qui était venue pour réaliser cette activité. Ensuite, nous avons rencontré le procureur qui a fait appel aux forces de sécurité afin que les huissiers soient présents pour défoncer les portes dans lesquelles il y avait des médicaments illicites. Donc, nous sommes dans cette dynamique ce matin et les médicaments que nous avons trouvés, sont en train d’être embarqués pour mettre à disposition de la justice. Et les détenteurs vont tous répondre devant la justice. C’est une activité nationale et toute personne réfractaire à cela doit répondre devant la justice » dit-il.

Pour la réussite de cette opération, le parquet général dit avoir déployé des forces publiques.

« J’ai donné des instructions au procureur du tribunal de première instance de kankan, de requérir la gendarmerie, la police à travers le commandant de la gendarmerie régionale de Kankan et le directeur régional de la police de kankan, à l’effet de bien vouloir procéder aux actes suivants : 1- faire ouvrir par les agents de force publique agissant sur leur responsabilité. Et ce, en la présence constante d’un huissier de justice. Procéder à l’inventaire des produits, leur enlèvement et leur placement sous scellé au greffe du tribunal de première instance de kankan. Requérir en outre toute autre autorité dépositaire de la force publique à laquelle la présente réquisition sera exhibée de prêter sa main forte en cas de besoin », a lancé le procureur général près la Cour d’Appel de Kankan.

Sélectionné pour vous :  Conduite de la transition par le CNRD : « Doumbouya n’a pas la main libre, il est pris en otage aujourd’hui », estime Doussou Condé

Il faut rappeler qu’au cours de ce ratissage, une importante quantité de produits pharmaceutiques impropres à la consommation a été saisie. Elle a été transférée à la justice pour la suite de la procédure.

 

Kankan, Pathé Sangaré pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...