Sélectionné pour vous :  Violation des droits de l'homme : l'État guinéen condamné par la Cour de justice de la CEDEAO à payer 102 500 000 de francs CFA à...

Kankan : un sexagénaire retrouvé mort au quartier Banakoroda

Cela fait maintenant près de deux semaines que la commune urbaine de Kankan fait face à une cascade de découvertes macabres. Dans la matinée de ce dimanche, 17 mars 2024, le corps sans vie d’un sexagénaire a été découvert à la gare routière de Bada, située entre Banakoroda et Korialen, deux quartiers qui relèvent de la commune urbaine de Kankan. Le défunt Aly Traoré, est un ressortissant de Dogomet (Dabola) qui, selon les informations, est récemment venu de N’zérékoré.

Interrogé par notre correspondant régional, Mohamed Lamine Kaba, chef de quartier de Banakoroda est revenu sur les circonstances de cette découverte.

« Ce matin, vers 7h20, j’ai été appelé par les syndicats m’informant qu’un corps sans vie avait été découvert dans la cour de Bambani à Bada. J’ai alors informé mon chef de secteur, bien que le lieu indiqué ne fasse pas partie de mon quartier. Cette zone se trouve entre Banakoroda et Korialen. J’ai immédiatement appelé le commissaire Soumah, qui a dépêché une première équipe et informé le procureur en même temps. À son tour, le procureur a donné instruction aux gendarmes de se rendre sur les lieux. Lorsque ces derniers sont arrivés, au nombre de cinq agents, les policiers se sont retirés et ils ont procédé à la vérification des lieux », a-t-il expliqué.

Comme dans la plupart des cas, le retard des médecins légistes pour le constat a été également déploré par ce chef de quartier.

« Lorsque les gendarmes sont arrivés, ils ont appelé le directeur de l’hôpital pour qu’il dépêche une ambulance afin de procéder à l’autopsie et au transport du corps. Mais il a fallu plusieurs heures avant qu’une équipe ne se rende sur place, alors que la population était déjà en colère. Même venue en retard, elle voulait laisser le corps avec nous, prétextant qu’elle allait chercher une ambulance apte pour transporter le corps. Ce sont les jeunes qui ont menacé avant qu’ils ne fassent venir l’ambulance », a-t-il déploré.

Sélectionné pour vous :  Sierra Leone : l’exécutif annonce avoir déjoué une « tentative de coup d’État »

Concernant l’identification du défunt, Mohamed Lamine Kaba explique :

« Lorsqu’ils ont fouillé ses poches, ils ont trouvé des numéros. Ils ont appelé ces numéros, et heureusement, sa femme et l’une de ses filles ont répondu. Elles ont fait savoir qu’il était de Dogomet, relevant de Dabola. Elles ont également appelé son fils aîné à Conakry, qui a confirmé qu’il était en route pour Kankan. Il doit avoir environ 70 ans, et sur sa carte d’identité, il est nommé Aly Traoré » dit-il.

Par rapport à la cause de sa mort, les docteurs ont fait savoir que le défunt souffrait d’une maladie, a conclu Mohamed Lamine Kaba Chef de quartier Banakoroda. En attendant l’arrivée de la famille du défunt, le corps d’Aly Traoré se trouve à l’hôpital régional de Kankan.

 

Kankan, Pathé Sangaré pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...