Sélectionné pour vous :  Siguiri: le gouverneur de Kankan hausse le ton contre l'utilisation des machines destructrices de l'environnement

Kindia : les cours impactés dans plusieurs écoles à cause de l’absence des enseignants contractuels qui observent une grève 

Des enseignants contractuels de Kindia ont décidé de boycotter les cours dans certaines écoles de la préfecture, en restant à la maison. Interrogés sur le motif, certains d’entre eux expliquent ce boycott par le non-respect du protocole d’accord signé entre le gouvernement guinéen et le mouvement syndical.

D’ailleurs selon le constat fait par notre correspondant basé dans la ville des agrumes mardi, 16 janvier 2024, de nombreuses écoles de Kindia enregistrent l’absence remarquable des enseignants contractuels. C’est le cas au collège de Sarakoleyah où aucun contractuel n’était en classe.

« Nous avons été installés hier (lundi) donc c’est notre premier jour de travail ici. En ce qui concerne les contractuels, il y avait 8 au collège de Sarakoleyah mais aucun n’est présent aujourd’hui. Je ne peux pas dire s’ils sont en grève ou pas mais ce qui est sûr, ils sont tous absents », a indiqué un responsable qui a requis l’anonymat.

Même son de cloche presque au collège Tafory, où il n’y avait que deux contractuels présents dans les salles de classe. Jacques Tolno, un d’eux, a expliqué les raisons de sa présence pendant que ses collègues sont tous absents.

« Bien-sûr que nous sommes en grève parce que c’est une décision à l’unanimité. Mais comme l’école a eu besoin de moi pour les compositions, c’est pourquoi je suis là. Sinon, on nous a dit de rester à la maison. Même si nous sommes en grève, si l’école a besoin de moi, je dois répondre à la sollicitation de l’école d’abord avant de réclamer mon droit », s’est-il justifié.

Malgré cette absence remarquée des enseignants contractuels, le principal du collège Tafory rassure que tous les contractuels de son établissement viennent en classe pendant cette grève.

Sélectionné pour vous :  Labé : le secrétaire général de la CNTG annonce les dispositions prises pour la réussite de la grève générale et illimitée

« Pour le moment, j’ai 13 contractuels dont une femme mais tous répondent à l’appel. Par exemple aujourd’hui, ce sont 3 contractuels qui sont programmés et les 3 sont là. En réalité, mes contractuels m’apportent beaucoup de satisfaction », a indiqué Mohamed Bangoura.

 

Kindia, Sam Diallo pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...