Sélectionné pour vous :  Manque de courant à Kankan : « Je condamne la barbarie qui s'est passée hier nuit, ce n'est pas une manifestation pour le courant » (Kabinet Condé )

Labé : un jeune maçon de 35 ans accusé d’avoir vi0lé une sourde-muette mentalement instable au quartier Tata2

Une jeune femme mentalement instable, sourde-muette a été victime de viol au marché radar dans le quartier Tata 2 , relevant de la commune urbaine de Labé. Selon nos informations, la victime présentée comme une déréglée mentale et âgée d’une trentaine d’années non mariée et mère d’un enfant de 9 mois, a été sexuellement abusée par un jeune maçon, âgé de 35 ans. L’acte s’est produit le jeudi, 23 novembre, mais l’information a été rendue public ce mardi, 28 novembre 2023.

Interrogée, Hadja Mame Kouyaté, directrice préfectorale de la Promotion féminine, de l’enfance et des personnes vulnérables est revenue sur le déroulement des faits.

« C’est le jeudi, 23 novembre dernier que ce dossier nous est parvenu à la direction préfectorale de l’action sociale de la promotion féminine et de l’enfance. Selon les informations, c’est un jeune maçon âgé de 35 ans qui a violé une déréglée mentale. Elle est sourde et muette et mentalement instable. C’est au niveau de la gare routière de la Côte d’Ivoire non loin du marché du radar que le jeune a rencontré la pauvre dame. Il lui aurait demandé si toutefois la femme n’a pas vu sa petite amie aux environs. Cette dernière lui a montré la direction par laquelle sa copine est passée. Le jeune n’ayant pas vu sa copine et en état d’ivresse s’en est pris à la dame pour commettre sa forfaiture. C’est quand il passait à l’acte que sa copine est venue le surprendre et a alerté les citoyens », a-t-elle expliqué.

Poursuivant, Hadja Mame Kouyaté a laissé entendre que la victime a été transportée à l’hôpital régional de Labé. Son présumé violeur quant à lui, a été interpellé et conduit dans les locaux du commissariat central de Labé.

Sélectionné pour vous :  Labé : par maladresse, un enfant ouvre le feu sur deux de ses amis, à Kompanya

« La victime a été transportée à l’hôpital régional de Labé par des agents de police et moi. Elle a bénéficié des examens et finalement ils ont confirmé le cas de viol. Elle a bénéficié par la suite des produits pour son traitement et elle est en ce moment à la maison où elle poursuit ses soins. Le présumé auteur a été interpelé sur les lieux où il a commis l’acte et automatiquement déféré au commissariat central de police de Labé. Les agents l’ont auditionné et son dossier a été transféré à la justice, en attendant son procès. Je vous apprends que les autorités judiciaires de Labé sont fermes pour ce qui est des cas de viol. Aux citoyens, je les invite à veiller sur les femmes qui sont mentalement instables. Je vais profiter de votre micro pour sensibiliser les citoyens à cet effet, surtout avec ce cas qui s’est produit à Tata 2 », a-t-elle ajouté.

 

Labé, Bachir Diallo pour Siaminfos.com.

Laisser une réponse
Share to...