Sélectionné pour vous :  Offre d'emploi : le Groupe Cavi Médias recrute un(e) chargé(e) de production/TV, Cinéma ou producteur numérique

Siguiri: le corps sans vie d’un orpailleur burkinabè retrouvé dans une mine d’or artisanale, à Didi

Le corps sans vie d’un jeune orpailleur burkinabè a été découvert dans la soirée de ce jeudi, 21 septembre 2023 dans la sous-préfecture de Didi située à environ 65 kilomètres du centre ville de Siguiri. Selon nos informations recueillies sur les lieux, le défunt du nom de Adama Sawadougou, âgé de 22 ans, aurait trouvé la mort dans une mine d’or artisanale et son corps fut découvert dans l’eau de cette mine d’or.

À en croire les témoignages du docteur Abdoul Bachir Condé médecin légiste à l’hôpital préfectoral de Siguiri, la mort de ce jeune burkinabè est suspecte et les enquêtes sont ouvertes pour élucider les circonstances du décès.

 »Nous avons été informés de la découverte macabre d’un jeune orpailleur burkinabè d’une vingtaine d’années du nom de Adama Sawadougou, dans la sous-préfecture de Didi. Ainsi, nous avons formé une équipe médicale pour se rendre sur les lieux afin de s’enquérir des réalités. Sur place, nous avons trouvé le corps sans vie du jeune orpailleur et on a fait l’autopsie. Selon les résultats, la mort de cet orpailleur serait vraiment suspecte. C’est vrai qu’on a trouvé aucune lésion sur le corps du défunt mais les constats ont révélé aussi que le défunt n’est pas mort comme ça comme on nous a fait croire. Ou alors, il souffrirait d’une maladie qui peut rendre un homme inconscient à tout moment. Mais ce qui est sûr, le défunt avec cet âge, ne peut pas venir tomber dans l’eau pour mourir comme ça là. Déjà, nous avons remonté le rapport à monsieur le procureur de la République près le tribunal de première instance de Siguiri pour la suite de la procédure », a laissé entendre le médecin legiste.

Sélectionné pour vous :  Macenta/Bofossou : Les femmes leaders s'impliquent dans la lutte contre l'excision

Aux dernières nouvelles, le corps de la victime a été rendu au chef des ressortissants burkinabès pour inhumation.

 

Siguiri, Mamadou Koumana Diallo pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...