Sélectionné pour vous :  Un promoteur de l'écriture N'ko à Kankan : « l’Etat guinéen doit instaurer l’écriture N’ko dans le système éducatif » 

Rentrée scolaire à Kankan : le directeur préfectoral de l’éducation dévoile les dispositions prises pour la reprise des cours

Une semaine et quelques jours seulement nous séparent de la rentrée scolaire 2023/2023. À Kankan, les acteurs du secteur éducatif sont déjà à pied d’œuvre pour être au rendez-vous de cette date prévue par les autorités en charge de l’éducation dans notre pays.

À la direction préfectorale de l’éducation de kankan où notre correspondant s’y est rendu, Souleymane Daffé directeur préfectoral, rassure que toutes les dispositions nécessaires sont prises pour respecter le délai prévu.

« Chaque année, pour les préparatifs de la rentrée, y a deux périodes principales. Il y a une période prérentrée et une période proprement dite. Dans le cadre des préparatifs de la prérentrée, nous avons tenu une réunion avec tous les acteurs du système éducatif à kankan le samedi passé. À cette occasion, le département a envoyé un lot de documents qui explique toutes les conditions de gestion de l’année scolaire 2023/2024. Et nous avons profité de l’occasion pour faire une lecture commune devant tous les acteurs invités, pour leur permettre de savoir ce que chacun doit faire pendant la prérentrée et pendant la rentrée proprement dite », a fait savoir Souleymane Daffé, directeur préfectoral de l’éducation à Kankan.

Malgré toutes ces dispositions prises par la direction préfectorale de l’éducation de kankan, Souleymane Daffé n’a manqué de mettre le curseur sur certaines difficultés rencontrées :

« Cette année la particularité est que nous avons eu beaucoup de problèmes. Nous avons l’école primaire africof sise au quartier Senkefara qui a été touchée à la dernière minute par les travaux routiers et on a perdu trois salles de classe. L’école disposait de 12 Salles de classe pour 24 groupes pédagogiques. À part cette école, on a beaucoup d’autres qui se trouvent dans des situations très difficiles comme l’école primaire Heremakono 1. Il y a aussi les écoles Soundiata 1 et 2 qui se trouvent dans l’enceinte du camp militaire. Mais depuis l’année dernière, nous avons fait la situation de ces écoles pour remonter au niveau du département mais jusqu’à présent nous attendons la réponse. En attendant les réponses, on est obligé d’utiliser les moyens qui sont à notre niveau et mettre les salles disponibles en forme pour la réception des enfants », a-t-il indiqué.

Sélectionné pour vous :  Kankan : des autorités locales aux côtés des jeunes dans la rue pour exprimer leur soutien au CNRD

Par ailleurs, le directeur préfectoral de l’éducation de kankan a profité de notre entretien pour réitérer son engagement quant à l’application des mesures prises par les autorités pour cette nouvelle année scolaire :

« Ce que je demande aux parents, c’est de commencer à préparer le retour des enfants en classe. Que les enfants mettent en tête que les vacances sont terminées. Cette année, y a eu beaucoup de dispositions. Mais une disposition importante sur laquelle je voulais insister, c’est le respect de la mode vestimentaire des élèves demandé par le ministre », rappelle Souleymane Daffé.

Même si les autorités éducatives rassurent d’être au rendez-vous le 03 octobre pour la rentrée, il faut rappeler que chez des parents d’élèves, on dénonce la hausse du prix des fournitures scolaires.

 

Kankan, Pathé Sangaré pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...