Sélectionné pour vous :  Général Baffoé Camara fait des réclamations au CNRD pour Beyla : "Il faut qu'on ait le goudron et des routes"

Le secrétaire du SPPG à propos de la plainte d’Ousmane Gaoual: « C’est bien lui, nous avons les preuves »

C’est une bataille judiciaire qui s’annonce entre le porte-parole du gouvernement et le Secrétaire général du syndicat des professionnels de la presse de Guinée. Quelques heures après l’annonce de la plainte par Ousmane Gaoual Diallo pour diffamation, la réaction de Sékou Jamal Pendessa n’a pas tardé à surgir.

Le secrétaire général du SPPG salue la démarche et dit détenir des preuves pour prouver les accusations portées contre le porte-parole du gouvernement.

« C’est une bonne nouvelle quand on nous dit qu’il a enfin porté plainte parce qu’il était dans les menaces. Nous, on a dit qu’on souhaiterait vivement qu’il porte plainte. S’il a porté plainte, c’est vraiment beau et c’est là où il y aura des surprises. Parce qu’il y a des informations qu’on ne pouvait pas mettre à la place publique mais devant le juge, on vous les exposera. Nous sommes fin prêts », s’enorgueillit Sékou Jamal Pendessa qui n’a pas manqué de réitérer l’accusation selon laquelle, c’est bien Ousmane Gaoual Diallo qui a fait fermer le site d’information Guinéematin.

« On vous dit que c’est bien Gaoual qui a fait fermer Guinéematin, y a pas de doute. Nous, nous avons des preuves. Je dis bien que c’est lui, il n’agit peut-être pas au nom du ministère parce que c’est pas officiel, ça ne peut pas engager le ministère. C’est lui qui a agi. Il a donné des ordres », réitère le Secrétaire général du syndicat des professionnels de la presse de Guinée chez nos confrères d’espace FM.

 

Ibrahima CAMARA pour siaminfos.com

Sélectionné pour vous :  Concours pour la fonction publique: à Boké, plusieurs candidats peinent à accéder à la plateforme d'inscription (constat)
Laisser une réponse
Share to...