Sélectionné pour vous :  Colonel Doumbouya à la tribune de l'ONU : "La CEDEAO doit cesser de se mêler de la politique et de privilégier le dialogue"

Léro (Siguiri): le corps sans vie d’un orpailleur retrouvé dans une mine d’or remplie d’eau

Le corps sans vie d’un homme âgé d’une vingtaine d’années du nom de Mamadou Alpha Diallo a été repêché dans une mine d’or remplie d’eau dans l’après-midi de ce mercredi, 26 juillet 2023 à Léro, un district qui relève de la sous-préfecture de Siguirini, préfecture de Siguiri.

À en croire les explications de Dr Abdoul Bachir Condé, médecin légiste à l’hôpital préfectoral de Siguiri, le défunt serait victime d’une noyade alors qu’il était venu avec ses camarades dans le cadre de l’exploitation artisanale de l’or dans une vieille mine d’or remplie d’eau, et avec des trous très profonds.

 »Nous avons été informés de la découverte macabre d’un jeune orpailleur âgé d’une vingtaine d’années du nom de Mamadou Alpha Diallo dans une vieille mine d’or qu’on appelle cinq mille. Il était venu avec ses amis pour faire l’exploitation artisanale de l’or alors que cette mine était vraiment devenue très vieille avec des trous très profonds. Cette mine d’or était remplie d’eau pendant cette saison des pluies. Pour joindre l’utile à l’agréable, les orpailleurs qui viennent travailler dans cette mine, utilisent des cordes pour descendre dans ce trou profond afin de travailler et après les activités ils remontent sur la corde pour sortir du trou. Donc en réalité, c’est un travail très risqué, on peut même dire en quelque sorte que c’est un suicide car si la corde se coupe alors que tu es dans le trou, c’est fini pour toi. Donc c’est ce qui est arrivé à ce jeune. Quand il descendait sur la corde, ça a lâché et le jeune s’est finalement noyé.  C’est aujourd’hui que nous avons pu repêcher le corps sans aucune lésion. Déjà, le corps de la victime a été remis à ses parents pour son inhumation », a-t-il expliqué.

Sélectionné pour vous :  Hausse du prix du transport à l'approche de la Tabaski : le ministère des Transports décide de déployer des agents de contrôle dans les gars routières de Conakry

Pour rappel, plusieurs zones minières dans la préfecture de Siguiri sont présentement inexploitables. Pourtant, des citoyens continuent à s’y rendre pour travailler au vu et au su des autorités locales et préfectorales.

 

Siguiri, Mamadou Koumana Diallo pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...