Sélectionné pour vous :  Mauvaise qualité du carburant en Guinée? Plusieurs pêcheurs du port artisanal de Dixinn interpellent le gouvernement

Les vérités du SG du SNAESURS : « Les étudiants de l’Université de Sonfonia ont été victimes de mauvaise interprétation des textes »

La situation devient de plus en plus tendue dans les universités publiques du pays, notamment à l’université général Lansana Conté de Sonfonia où les premiers diplômes octroyés aux étudiants sortants de cette année ont été encore repris pour des raisons de manque de conformité aux textes du système LMD. Le collectif des étudiants des universités publiques et instituts publics du pays très en colère face à cette situation, a appelé au boycott des cours pour une durée de 48h. Chose qui attire l’attention du syndicat national autonome des enseignants du supérieur qui appelle à la retenue.

Lansana Yansané qui est le secrétaire général du SNAESURS que nous avons interrogé ce mardi, 30 avril, 2024 indique que les étudiants de l’université général Lansana Conté de Sonfonia ont été simplement victimes de la mauvaise interprétation des règlements aux études.

« Ce qui est arrivé là, c’est sur le plan national et on a mis un accent particulier sur le cas de Sonfonia parce que là-bas c’est très remarquable. Les étudiants de l’université de Sonfonia ont été victimes de mauvaise interprétation des textes du système LMD. En 2019, il y a eu la révision des textes du système LMD et Sonfonia était dans cette révision. Mais fort malheureusement, au lieu d’appliquer la révision de 2019, ils ont continué à agir dans l’esprit de 2007. C’est ce qui fait qu’après la publication des diplômes, le constat a été amère de ce côté. C’est ce qui explique cette cacophonie. Là où les autres ont eu des mentions bien, assez bien, Sonfonia a eu des mentions très bien, excellent… Donc cela a fait qu’il a eu une différence entre les mentions de Sonfonia et celles des autres Universités », a-t-il expliqué.

Sélectionné pour vous :  Incendie au dépôt des hydrocarbures : le FNDC exprime son soutien et sa solidarité aux sinistrés ainsi qu'à leurs familles (Communiqué)

Par ailleurs, le syndicaliste demande aux étudiants concernés par cette affaire d’observer le calme et de privilégier le respect des règlements en vigueur.

« Il faut qu’on respecte les textes. Et les textes qui doivent être respectés, ce sont les textes de 2019. La manière dont les autres Universités ont respecté, Sonfonia doit aussi accepter de respecter ces textes. Sonfonia ne peut pas faire exception. Parce que quoique l’on fasse, ils vont manifester, ils vont monter et descendre, les textes resteront les textes. Il faut que tout le monde soit dans les textes de 2019. Donc, les étudiants doivent mettre un peu d’eau dans leur vin pour que ce texte soit respecté », a lancé Lansana Yansané.

 

Cheick Fantamadi pour Siaminfos.com

Laisser une réponse
Share to...